Lithium la pénurie … déjà ?

Dans un récent article, je vous avais mis en garde contre la tentation de céder aux sirènes écologistes et aux oukases du gouvernement incitant à l’acquisition d’une voiture électrique que ce soit par le biais d’aides (payées par les impôts des autres) ou de contraintes pour ne pas dire d’interdictions pures et simples de circulation (avec les ZFE notamment).

Or, que nous dit-on au détour d’un article de la revue auto Caradisiac ?

Les constructeurs auto craignent une pénurie de lithium !

Je vous rappelle que ce métal entre pour une bonne part dans la composition des batteries des voitures électriques.

On ne peut pas savoir pour l’instant si cette information est fondée ou pas mais, de deux choses l’une :

-soit l’information est fausse et alors il ne s’agit que d’une manipulation destinée à faire monter les cours du lithium en organisant une pression sur la spéculation ; comme c’est d’ailleurs le cas actuellement à propos d’un certain nombre de matières premières agricoles, minières ou même de produits industriels parce que la peur de la pénurie est bon incitateur d’achat,

-soit l’information est vraie et alors il y a de quoi franchement le prendre avec beaucoup d’ironie car cela signerait, à plus ou moins court terme et sauf technologie de substitution pour la fabrication des batteries, la fin prématurée de cette technologie.

Ainsi donc, après avoir atteint juste quelques pourcents de part de marché (8% de parts de marché sur les cinq premiers mois de l’année 2021), et encore à coup de subventions massives et de distorsions organisées du marché, la voiture électrique à batterie lithium arriverait déjà à son terme ; et cela après avoir, au nom de l’écologie, massacré la Terre pour extraire ce métal, extrêmement toxique et dangereux (il provoque des incendies quasiment impossibles à éteindre) mais aussi d’autres métaux tous aussi toxiques tels que cadmium, cobalt.

On serait déjà arrivé au bout des ressources !

On pourra toujours recycler les batteries usagées, ce que l’on ne fait pas pour l’instant pour des raisons de couts ; lesquels couts risquent d’handicaper encore plus ce type de véhicule dont le prix, constitué pour une bonne part par cette fameuse batterie, viendrait alors à s’envoler !

Tout cela est juste risible pour ne pas dire ridicule surtout que, face à ces incertitudes, les autorités européennes ont d’ores et déjà décidé d’interdire les véhicules thermiques à compter de 2035 pour n’autoriser que les seules voitures électriques !

Etat des lieux

En tout état de cause, il convient de se montrer extrêmement prudent à propos d’une technologie abusivement et faussement présentée comme écologique dont l’avenir ne semble même pas assuré !

Car, on a beau nous dire qu’il s’agit d’une révolution technologique, il faut être bien conscient qu’il s’agit en fait d’une véritable régression à la fois technologique et financière qui a été imposée par les politiciens aux constructeurs automobiles.

La voiture électrique n’apporte rien de plus par rapport au véhicule thermique ; ce serait même plutôt le contraire …

– cette technologie n’est pas aboutie notamment parce que, contrairement à ce qu’on vous affirme, le rendement des batteries est très mauvais ; d’où l’obligation, pour obtenir une autonomie qui ne soit pas juste ridicule mais qui reste quand même  aléatoire en fonction de la météo, d’installer d’énormes batteries qui handicapent sérieusement les véhicules et ne les rend aptes qu’à un service local.

On sait aussi que la technologie va changer pour passer des batteries à électrolyte liquide à des batteries solides, qu’elles s’usent et parfois beaucoup plus vite qu’on peut le croire et qu’enfin il existe une obsolescence rapide de ces véhicules faute d’obtenir, à l’échéance de dix ans, une batterie de seconde monte !

-ces voitures restent réservées à des personnes disposant d’un pouvoir d’achat largement au-dessus de la moyenne compte tenu de leur prix très largement supérieur à une voiture thermique même … si l’on vous assure que les prix vont diminuer.

-sans parler des bornes de recharge dont l’absence ou les défaillances rendent incertain chaque déplacement un peu important pour ne pas dire précaire. Pour l’instant, 80% des recharges sont effectuées à domicile ou sur le lieu de travail et seulement 20% sur des bornes publiques critiquées pour leur complexité liée à la multiplicité des cartes de recharge nécessitant de nombreux abonnements, à l’absence de compatibilité des prises, à des modalités de tarification complexes ; sans compter des couts de recharge aux bornes publiques en sensible augmentation à tel point que cela fait douter de la bonne affaire …

Conclusion

Evidemment, cette information est à prendre avec beaucoup de circonspection surtout si l’on raisonne à son propos par analogie avec les pénuries maintes fois annoncées de pétrole (Cf le Club de Rome dans les années 1970) ; lequel continue toujours de couler à flots !

Mais le pouvoir a décidé d’enfoncer le clou et d’imposer cette  technologie basée sur une conception faussée de l’écologie puisque la pollution liée à leur fabrication, bien réelle, ne se voit pas ; ce qui nous permet de comprendre que le confort des bobos urbains votant écolo supporte aisément que la pollution soit produite ailleurs conformément au principe NIMBY (not in my backyard – pas dans mon jardin).

Quant aux politiciens, qui ont adopté par pure vision électoraliste, les utopies délirantes des écologistes doctrinaires (dont on sait qu’ils sont surtout adeptes d’un néo communisme régressif et intransigeant), ils ne voient pas de problème au-delà des urnes qui vont les porter au pouvoir !

Alors vous pouvez imaginer quel est leur souci à propos de l’écologie …

Evidemment, les écolos n’hésiteront pas, en cas d’échec, à se redéployer sur la voiture à hydrogène, autre marotte écologique mais aussi autre impasse technologique !

Et vous verrez qu’un jour, après avoir constaté qu’une part notable de la population n’aura plus les moyens de faire face à ces couteuses lubies, ils organiseront des réunions de type grande consultation nationale pour expliquer comment … se passer de voiture !

Bien cordialement à tous !

Απο την Ελλαδα – Λερος (De la Grèce – Leros)

Licence de publication : la reproduction de cet article est autorisée à la condition de le reprendre en totalité, d’en rappeler l’auteur et le site originel de publication.

 

Dominique Philos

A propos Dominique Philos

Navigateur, né en 1958, après un DEA de droit commercial de l’université de Paris I Panthéon-Sorbonne, je suis devenu Conseil Juridique, spécialisé en droit des affaires et fiscalité. L'Etat ayant décidé l'absorption des Conseils juridiques par les avocats, j'ai poursuivi mon activité en tant qu'avocat en droit fiscal et droit des sociétés spécialisé ... en divorces ; jusqu'à ce que je sois excèdé par les difficultés mises à l'exercice de mon activité professionnelle. J'ai démissionné du Barreau en 1998 et partage désormais ma vie entre la France et la Grèce. Européen convaincu, persuadé que le libéralisme est la seule option possible en matière économique, soucieux du respect des libertés individuelles, je suis un libertarien qui déteste l'Etat et son administration tentaculaire.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (8 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

2 thoughts on “Lithium la pénurie … déjà ?

  1. Renault Zoé : 1800kg à vide. Citroën 2CV : 500kg . Pas difficile de comprendre laquelle de ces deux voitures a le meilleur rendement énergétique.

  2. RAPPEL= La planète se réchauffe, je ne nie pas cela. C’est l’excès qui m’agace et les mensonges ainsi que la politique de la peur. Le doute est l’apanage des gens intelligents, les autres n’ont que des certitudes. Cela fait + de 40 années que j’entends que les mers et les Océans vont monter de plusieurs mètres. Le vieux port à Marseille en est toujours au même point, et donc il n’a pas été nécessaire de surélever le port. Mais la question est : « comment font certains pour gober tous ces mensonges et exagérations ». L’écologie n’est utile en France que pour Bercy afin de taxer les citoyens pour combler les déficits. Rappel le climat Change c’est un fait et plusieurs paramètres sont à prendre en compte dont, la bétonisation des villes, le tourisme à l’excès et les paramètres de MILANKOVIC,…etc…etc, Cliquez pour écouter= https://www.youtube.com/watch?v=FTzmqjDNMmM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *