Taxons les superprofits : plus con que ça tu meurs.

Soyons objectifs et honnêtes, nos élus actuels manquent de gaz mais pas de connerie, ils sont à bloc à ce sujet, leurs réserves sont blindées, inépuisables… Ils ne sont pas comme Giscard, ils n’ont ni gaz ni idée.

Le mot d’ordre de La Nupes est l’exemple même de cette surabondance de connerie : « Taxons les superprofits »

Voilà une bonne idée. Voyons, voyons.

Le Maire, notre “Bercyman” en chef, révolté par la déclaration de guerre de Poutine a répondu en taxant les superprofits russes. Ce faisant, il a déclaré : « Nous allons provoquer l’effondrement de l’économie russe. »

C’est-à-dire que le ministre des Finances de La France pense qu’en privant les apparatchiks russes de leurs superprofits on provoque l’effondrement général de l’économie de la Russie.

En toute logique, la taxation des superprofits des sociétés occidentales devrait avoir le même effet : un effondrement de l’économie occidentale, une grande souffrance du peuple occidental.

Ah oui mais nous, disent la NUPES, nous kidnappons pour : “REDISTRIBUER”. Là, lourd mensonge, en réalité il ne s’agit pas de redistribuer en capital actif, mais de dépenser le butin, nuance…

Mélenchon n’est ni plus ni moins con que Le Maire, il est clair donc qu’il cherche la ruine du monde occidental en toute lucidité. Sans doute pense-t-il que sa venue au pouvoir doit au préalable passer par la ruine de notre pays. Il est remarquable qu’il vise en premier les superprofits français, puis occidentaux, mais en aucune façon les superprofits chinois…ni les pétrodollars, vénézuéliens ou moyen-orientaux.

Et l’opinion publique en redemande.

A quand la destruction des tracteurs, et tout le monde aux champs sous le règne de Mélenchon XIV, roi des connards. Car enfin, ces tracteurs à plusieurs centaines de milliers d’Euros, ne font rien de plus que ne feraient quelques milliers de travailleurs bien dressés et sont un affront aux binettes et faux diverses.

La NUPES fera beaucoup plus de morts que COVID, c’est une certitude.

L’histoire est pleine des meurtres provoqués par l’envie, par la jalousie. Que dire, comment réagir face à cela ? C’est impossible car il s’agit d’un instinct qui ne répond pas à la raison, d’une pulsion que seule l’éducation pourrait réguler mais alors il est question de paternalisme, de manipulation.

Quand l’absurdité de la haine de classe s’exprime contre toute raison, elle ne rencontre aucun obstacle, ou si elle en rencontre un elle l’explose sans coup férir. Quand elle se retire, comme un tsunami elle laisse voir un champ de désolation.

Les superprofits s’appellent « le capital », et celui-ci est indispensable à l’économie, nous en avons très souvent parlé ici.

Mais Mélenchon s’en fout, il ne cherche pas le bien de notre nation, notre bien commun, il cherche le pouvoir pour lui et ses potes, pour se vautrer dans ce pouvoir comme tous les autocrates.

Il sait qu’il n’obtiendra pas le pouvoir par les urnes, par la raison, il cherche à manipuler les sentiments pour créer une situation qui lui permettrait d’utiliser la force pour arriver à son objectif. Il n’est pas différent de Poutine.

Ils sont tous pareils ces « hommes qui se veulent providentiels ». Hélas, ils surgissent sur les ruines de la raison, de la démocratie, sur la cupidité et l’immoralité des élus et leur manque de courage.

L’intégrité qui nous mettrait à l’abri de ces fous furieux est tellement simple qu’elle parait dérisoire à ceux qui prétendent enseigner, c’est ainsi que le vice, la connivence et finalement la corruption sont enseignés dans nos écoles sous couvert de réalisme.

C’est désespérant.

Qui acceptera d’affronter le ridicule juste pour rappeler à quel point l’intégrité est simple, ordinaire, à la portée de tous….

Bien à vous. H. Dumas

Henri Dumas

A propos Henri Dumas

Je suis né le 2 Août 1944. Autant dire que je ne suis pas un gamin, je ne suis porteur d'aucun conseil, d'aucune directive, votre vie vous appartient je ne me risquerai pas à en franchir le seuil. Par contre, à ceux qui pensent que l'expérience des ainés, donc leur vision de la vie et de son déroulement, peut être un apport, je garantis que ce qu'ils peuvent lire de ma plume est sincère, désintéressé, et porté par une expérience multiple à tous les niveaux de notre société. Amicalement à vous. H. Dumas

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (4 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

3 thoughts on “Taxons les superprofits : plus con que ça tu meurs.

  1. Un socialiste est quelqu’un qui veut faire le bien avec l’argent des autres sans jamais oublier de bien se servir au passage.

    C’est la même philosophie qui anime Méchancon, Mao et Hitler. Méchancon le partageux millionaire qui appartient au 1% des plus riches de ce pays et qui veut vivre du travail des autres sans avoir à faire profiter ceux qu’il prétend défendre de son immense patrimoine.

    Méchancon profitait des services du conseil départemental de l’Essone alors qu’il n’était plus élu. Il a reçu un avertissement solennel du préfet. Il a donné un poste à sa fille sans passer par le protocole de l’appel d’offre. Et ce type se permet de donner des leçons à ceux qui s’enrichissent honnêtement.

  2. Des partis politiques ont demandé à voter Emmanuel MACRON, une majorité de Français a donné le pouvoir a Emmanuel MACRON. Pourtant depuis 1970 il y a une désindustrialisation massive. En 1970 Nous étions autonome a 95% pour nourrir le peuple français, maintenant nous importons 60% pour nourrir les français. Quant à l’industrie pure elle a été divisée par 2, voir 3. Il y avait 4 millions de paysans en 1970, maintenant 300.000.
    Depuis que je suis en mesure d’écouter les infos donc environ 60 ans, j’entends toujours chaque année les mêmes problèmes des administrations ou affiliées et les grèves, manifestations suivent= SNCF, EDUCATION NATIONALE, POLICE, JUSTICE, EDF-GDF, Hôpitaux. Dieu seul sait combien ils ont fait la une des merdias !
    “Tous ces mensonges en France que vous combattez cher Henri, qui font croire à certains français trés nombreux que l’économie se porte bien” – Myret Zaki, qui s’indigne ?, cliquez pour écouter= https://www.youtube.com/watch?v=9u_UrufDdAI

    1. « M. Charles de Gaulle aurait dit : « Je n’aime pas les communistes parce qu’ils sont communistes, je n’aime pas les socialistes parce qu’ils ne sont pas socialistes, et je n’aime pas les miens parce qu’ils aiment trop l’argent. »
      Charles De Gaulle disait les partis politiques sont bel et bien une catastrophe pour la nation ! = Cliquez pour écouter l’analyse = https://fresques.ina.fr/de-gaulle/fiche-media/Gaulle00322/critique-du-regime-des-partis.html

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.