SFR L’OPERATEUR SPECIALISTE DE LA VENTE FORCEE.

Mon fils avait un forfait à 10€ qui lui était largement suffisant.
Le 14 janvier  il reçoit une facture augmentée.
Un dialogue de sourd s’établit entre SFR et mon fils qui ne comprend pas cette vente forcée
Coincidence, Philos avait pondu un article sur ce sujet quelques jours avant.

https://temoignagefiscal.com/ces-fournisseurs-dacces-a-internet-qui-prennent-des-libertes-avec-la-loi/

Il va vite le relire pour répondre à SFR.
Rien n’y a fait.

https://www.60millions-mag.com/2020/12/08/sfr-une-offre-que-vous-ne-pourrez-vraiment-pas-refuser-18051

En deux mots on l’a dans le baba.
Une seule solution pour protester, comme pour FB ou Twitter, changer de fournisseur…


1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (10 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

6 thoughts on “SFR L’OPERATEUR SPECIALISTE DE LA VENTE FORCEE.

  1. Bonjour, alors je vis en ce moment une situation un peu semblable et je me demande comment résoudre ce problème. SFR m’a facturé 60€ de frais de démonstration (un gag) parce que le technicien a, en toute logique pour moi, branché ma TV à la box fibre pour que je sois sûre que tout fonctionne… D’une il ne m’en a pas parlé, de deux il m’a fait signé qque chose que je pensais être son avis d’installation. Je suis furieuse. Cela fait 22 ans que j’ai internet et que j’ai eu tous les opérateurs existants, je n’ai jamais jamais jamais vu ça. Genre le gars il te branche la fibre et devrait repartir sans que tu puisse vérifier que ça fonctionne ??? On rêve ! Si vous avez des conseils je suis preneuse. Et on ne parle pas de la délocalisation de la centrale d’appel…

  2. J ai été contacté par sfr en septembre 2021 résultat on m’ a envoyé
    deux cartes sim
    je n’ai donné aucun accord pour changer d operateur j ai demandé la résiliation de ce contrat frauduleux dans le délai des 14 jours ( délai rétraction).

    sfr ne connait pas la définition de rétraction et résiliation p^lour les agents sfr ce n’est pas la même chose je pense qu’il ne comprennent pas bien le français
    on appelle aucune réponse on vous passe le service expertise
    sfr grosse arnaque en plus on ne comprends pas les conseillers avec de fort accent désolé mais on me prends pour un imbélice
    vente forcée et en plus on me demande 465 euros de qui ce moque t on

  3. Sfr fait pareil pour les contrats red adsl, vente forcée (ou liée) d’un forfait d’appel “illimité” vers les mobiles alors que je ne me sert jamais du tél fixe ; j’ai tenté de signaler sur https://signal.conso.gouv.fr/ mais si l’on répond aux questions préalables les robots de la “protection” des consommateurs vous disent que “ce n’est pas une vente forcée”… Sont doués les lobbies de Sfr, ils arrivent même à organiser le blocage des plaintes ! C’est vrai que notre “chère” administration chargée de nous protéger doit être débordée par les râleurs que nous sommes.
    Essayez https://signal.conso.gouv.fr/ peut-être ils tracent le nombre de plaintes bloquées ainsi !

  4. Bravo,
    Il y a beaucoup d’humour dans la stupéfaction exprimée et légitime.
    Cette augmentation de tarif, qui ne dit pas son nom, est tellement typique du mensonge qui infecte toute notre société.
    L’opérateur est à la ramasse, mais le problème reste entier.

  5. J’estime que ces situations de position dominante comme de déséquilibres économiques, comme de l’absence d’adresse et de téléphone avec un opérateur physique n’est pas supportable pour les consommateurs . Le législateur et les DDRF devraient œuvrer efficacement pour notre protection, notre sécurité

  6. Attention :

    J’ai évoqué, pour ce qui me concerne, le forfait sur le tel fixe et j’avais explicitement la possibilité de refuser l’extension, moyennant 3€ par mois, de l’appel illimité vers les mobiles. C’était un peu compliqué mais j’ai pu le faire … sauf surprise à venir.

    Le cas visé ici est différent puisqu’il s’agit d’une augmentation du forfait sur le tel mobile et effectivement, l’art L224-33 autorise SFR à faire ce qui est rapporté.

    “Tout projet de modification des conditions contractuelles de fourniture d’un service de communications électroniques est communiqué par le prestataire au consommateur par écrit ou sur un autre support durable à la disposition de ce dernier au moins un mois avant son entrée en vigueur, assorti de l’information selon laquelle ce dernier peut, tant qu’il n’a pas expressément accepté les nouvelles conditions, résilier le contrat sans pénalité de résiliation et sans droit à dédommagement, jusque dans un délai de quatre mois après l’entrée en vigueur de la modification.
    Pour les contrats à durée déterminée ne comportant pas de clause déterminant précisément les hypothèses pouvant entraîner une modification contractuelle ou de clause portant sur la modification du prix, le consommateur peut exiger l’application des conditions initiales jusqu’au terme de la durée contractuelle.”

    Bien évidemment, cela est scandaleux et effectivement la seule solution est la résiliation sans être assuré que la situation ne se reproduira pas avec un autre opérateur.

    Nul doute que les FAI et opérateurs de tel ont obtenu cette disposition légale moyennant quelques pressions “amicales”. Le texte a été pris sous forme d’ordonnance en 2016 donc sous F Hollande, le président qui déteste les riches mais encore plus les pauvres sans-dents, sans passer par le parlement.

    Autre renseignement important : SFR et le groupe Altice de Patrick Drahi est très endetté. Il force donc le chiffre d’affaires à la hausse.

    PS : l’opposition à prélèvement bancaire est très efficace.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.