Poutine : c’est fait.

Bon, le coup est parti. C’est un sale coup.

Je n’ai pas de sympathie particulière pour Poutine, qui n’est pas un démocrate, qui s’invite chez les voisins largement grossièrement, en ne respectant pas leurs libertés.

Mais je pense qu’il va gagner.

Il va gagner évidemment le territoire qu’il convoite puisque nous avons déclaré que nous n’irons pas le défendre. A mon âge je ne considère pas avoir le droit de donner mon avis sur ce point puisque je ne suis pas dans la capacité d’agir et qu’expédier les autres au combat sans y aller soi-même me parait largement scandaleux.

Mais, tout respect gardé pour ceux qui vont se faire envahir, ce n’est pas d’eux dont je parle quand je dis que Poutine a gagné.

Je veux dire qu’il va mettre l’occident face à ses inconséquences, à ses mensonges, à ses rapines, à sa médiocrité devenue reine, ligne de vie.

Les sanctions économiques brandies, soit seront appliquées et entraineront à coup sûr plus de dégâts chez nous que chez lui, notamment l’explosion des faux dollars et des faux euros, soit ne seront pas appliquées et sonneront la débandade de l’apparente cohésion occidentale.

Nous avons le choix entre une fin du type Venezuela ou du type Liban.

Dans le premier cas c’est d’abord l’hyperinflation suivie de la misère, dans le deuxième c’est la chienlit communautaire suivie aussi de la misère.

Nous y sommes donc. Face à cela, attaquer Poutine en l’accusant de déséquilibre mental me parait bien léger.

Souvent avoir raison n’est qu’amertume. Pourquoi faut-il que la raison, si simple, échappe au plus grand nombre et transforme la démocratie en caricature alors qu’elle devrait être dans la vraie vie, ce qu’elle est dans l’imaginaire, c’est-à-dire le meilleur outil pour vivre ensemble ?

Les responsables sont les irresponsables qui trichent et monnaient leurs voix, mais aussi ceux qui trichent en les achetant.

Hier, j’écoutais un discours prononcé par Attali, dans leur école devant les jeunes polytechniciens. Quelle stupéfaction quand cet homme a réduit la liberté et le marché à l’économie, la démocratie au seul terreau de cette réduction.

Limitant la liberté au pouvoir de changer d’avis il en a conclu que la liberté n’était que la possibilité de trahir ses engagements. Etrange vision…

Contrairement aux affirmations d’Attali, le marché, qui consiste à contracter librement, va bien au-delà du simple échange économique, le contrat peut être moral, affectif, culturel, etc…

Et enfin la démocratie est le moyen de s’accepter dans toutes nos différences.

La vision simplette et manichéenne d’Attali face aux polytechniciens avait quelque chose de surréaliste. Je ne suis pas allé jusqu’au bout du discours…

Attali fait partie de ces tricheurs qui se gaussent de ceux qui simplement assument leurs engagements, leur parole, pour qui le résultat n’est pas leur moteur, qu’ils trouvent dans l’objectif, dans l’espoir, dans la passion.

Et c’est ici que la démocratie est essentielle car elle permet de vivre sa passion dans un cadre respectueux de celle des autres.

La démocratie n’est pas le marché n’en déplaise aux cyniques, et le marché n’est pas un ramassis de crapules, c’est le lieu indispensable aux échanges — à tous les échanges pas aux seuls échanges économiques — sans lesquels les hommes ne seraient pas ce qu’ils sont ou peuvent être.

Poutine va donc gagner comme Hitler a gagné. En réalité ce ne sont pas eux qui gagnent mais nous qui perdons. Ce n’est pas tout à fait pareil. Mais c’est beaucoup plus confortable de croire à leur victoire que de s’analyser et d’être amené à se constater : cons, fainéants, voleurs et incompétents.

Courbes et camemberts ne nous sortiront pas du pétrin, il va falloir engager les tripes.

Bien à vous. H. Dumas

Henri Dumas

A propos Henri Dumas

Je suis né le 2 Août 1944. Autant dire que je ne suis pas un gamin, je ne suis porteur d'aucun conseil, d'aucune directive, votre vie vous appartient je ne me risquerai pas à en franchir le seuil. Par contre, à ceux qui pensent que l'expérience des ainés, donc leur vision de la vie et de son déroulement, peut être un apport, je garantis que ce qu'ils peuvent lire de ma plume est sincère, désintéressé, et porté par une expérience multiple à tous les niveaux de notre société. Amicalement à vous. H. Dumas

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (6 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

2 thoughts on “Poutine : c’est fait.

  1. “Souvent avoir raison n’est qu’amertume.”

    Un avocat dont j’ai perdu le nom a dit un jour: “Il vaut mieux être intelligent qu’avoir raison”.

    Les occidentaux ont la prétention d’avoir toujours raison, mais quand on voit leurs résultats, on peut douter de leur intelligence ( surtout en géopolitique).
    Les européens et leurs alliés auront-ils assez de lucidité pour faire appel à l’intelligence? On peut en douter et craindre qu’il ne soit bien tard!
    Comme dit H16 sur Contrepoints: CPEF!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.