L’homme est le problème…

Cet extrait est tiré de la vidéo : “Afghanistan : au cœur de l’enfer” visible sur Youtube.

Ce marine dit la vérité. Il pense probablement mourir dans les jours qui viennent…

Effectivement, la plupart du temps, c’est bien le but du groupe auquel il se donne que poursuit celui qui le rejoint.

Ainsi l’inspecteur des impôts est bien là pour voler, même s’il prétend être là pour redistribuer.

Le Juge est là pour condamner, même s’il prétend le faire avec justice.

Mélenchon est là avant tout pour casser, il n’attache pas trop d’importance à ce qu’il reconstruira ensuite.

Le flic est là pour soumettre, même s’il prétend le faire au motif du maintien de l’ordre.

L’homme de l’Etat est là pour exercer le pouvoir, indifféremment des conséquences sur nous.

Ou est l’humanisme dans tout ça ?

Il est très rare. J’y ai cru. Quelle erreur.

Bien à vous. H. Dumas

Henri Dumas

A propos Henri Dumas

Que les choses soient claires, je n'ai jamais triché fiscalement. Cela indiffère le fisc, qui considère que ses intérêts immédiats sont supérieurs à ceux de la survie de l'entreprise. C'est ainsi qu'il est capable de redresser et de tuer à partir de données relatives telles que des provisions, des évaluations de stock, des refus de déduction ou de récupération de TVA que le chef d'entreprise a pu gérer en toute bonne foi dans le cadre de ses responsabilités légitimes. De la sorte, alors qu'il est consentant vis à vis de l'impôt, respectueux des règles fiscales, l'entrepreneur peut se trouver, du fait de la cupidité du fisc, exposé lors d'un contrôle fiscal à des redressements qui, suivis des moyens de coercition démesurés du fisc, vont le paralyser, ruiner la confiance de ses partenaires et, finalement, le détruire.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (4 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

One thought on “L’homme est le problème…

  1. Ou sont les contre-pouvoirs en France .
    Des administrations françaises sans contrôle et contre-pouvoir sont soumises à la médiocrité des hommes. Ce qui ne se contrôle pas ne progresse pas. Il n’y a pas le pouvoir mais l’abus de pouvoir !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *