Leur moteur c’est la haine

Résultat de leur jalousie, de leur égoïsme, de leur suffisance, du pouvoir qu’ils se donnent, de leurs limites matérielles et intellectuelles, la haine les habite, elle est le support de toutes leurs pensées, de toutes leurs actions, elle n’a aucune limite, elle se cache derrière l’intérêt collectif, elle est tout, y compris ce qu’ils croient être le bien.

Sa cible : les 10% les plus riches.

“Qu’on prenne aux riches” est la devise de la propagande constante à laquelle sont soumis les français.

Cela vise ceux qui sont réputés en faire partie, mais aussi ceux qui sont supposés vouloir en faire partie, ou encore ceux dont on pense — au pif — qu’ils en font sans doute partie, ou si ce n’est eux leur famille ou leurs amis. Par extension seront inclus ceux qui veulent tout simplement vivre, car alors ils puisent dans les ressources de leur environnement ce qui les apparente aux 10% les plus riches ; on se demande pourquoi ?

Finalement, en dehors d’une petite minorité de fracassés par la vie, marqués des stigmates de la pauvreté, et une portion plus importante de faux-culs déguisés en pénitents de la consommation, tout le reste de la population est supposée pactiser avec les 10% les plus riches et doit donc être rééduquée.

Le territoire d’intervention de la haine est donc extrêmement vaste, quasi illimité pour ceux qui se considèrent en position de la répandre légitimement.

C’est d’eux dont je suis la victime, peut-être vous aussi.

En ce qui me concerne j’ai mis plus de quinze ans pour le comprendre.

Au début j’ai cru qu’il s’agissait d’un quiproquo, le même qu’au lycée. Où mon désintérêt pour ce qui m’y était enseigné est passé pour de la bêtise, de l’indiscipline, de l’arrogance, de l’irresponsabilité, or ce n’était pas le cas, ma vie l’a prouvé ensuite.

Naïf, j’ai cru en la justice alors qu’elle dispense cette haine à longueur d’audience, j’ai cru en la hiérarchie administrative et politique alors qu’elle est à l’initiative de cette haine visant à neutraliser le pouvoir de l’économie qu’elle lui croit défavorable, dont elle est jalouse.

Aujourd’hui je sais et j’ai enfin compris que ce qui nous attend va être terrible.

Nous avons pris la place du Juif, sans que malheureusement pour lui ce dernier soit exclu de la même haine, et nous allons vivre son calvaire.

Nous sommes bannis de la société, nos biens sont aux autres, ils le pensent si fort qu’ils passent à l’acte, pour l’instant de façon limitée et ciblée, avec les faux semblants que j’ai largement exposés dans ce blog. Demain ce sera directement par la force, sans jugement. Puis par la loi qui sera totalement prédatrice.

Ce sera la répartition égalitaire législative, qui n’aura pas besoin de justificatifs bidons comme aujourd’hui.

Alors nous nous enfoncerons dans la misère, parce qu’il n’y a pas d’économie sans capital et que le capital ne se divise pas selon les besoins, il nait de ceux qui savent le créer et le faire prospérer.

Cette misère génèrera soit une violence physique sur place, soit une invasion guerrière née de la faiblesse liée à une économie en perdition.

Le même film se rejoue au fil du temps, nous y sommes.

Accidentellement, par trop de confiance, par décalage de temps, par une mauvaise interprétation de la chute de l’URSS, j’ai cru que ceux qui bossent, ceux qui imaginent, ceux qui donnent et se donnent, avaient encore leur place.

Grave erreur, la haine au contraire a été décuplée par la chute de l’URSS, par l’augmentation des centiles de richesses, jusqu’au point ou toute raison a abandonné le corps social, ou l’expression de cette haine est la norme, sa conscience l’exception.

Personnellement massacré, je vais assister au massacre programmé des autres.

Quelle forme prendra-t-il ? C’est la seule question qui vaille.

Pas plus que nul n’était capable d’envisager, ni a été capable d’assumer, les fours crématoires, personne ne peut aujourd’hui conceptualiser ce que va engendre la haine expansive abondamment partagée contre les 10% des plus riches.

En réalité c’est la notion même de propriété privée qui va être éradiquée, ce moteur qui a permis à l’homme d’arriver où il est arrivé. Ce sera peut-être tout simplement la misère qui va s’abattre sur tous, qui tuera sans intermédiaire, comme en Corée du Nord. J’ai du mal à visionner le futur, même si en ce qui me concerne il est en fait le passé. Il sera modifié lorsqu’il va passer d’un problème encore personnel à sa dimension collective future. Nous verrons….

Bien à vous. H. Dumas

Henri Dumas

A propos Henri Dumas

Que les choses soient claires, je n'ai jamais triché fiscalement. Cela indiffère le fisc, qui considère que ses intérêts immédiats sont supérieurs à ceux de la survie de l'entreprise. C'est ainsi qu'il est capable de redresser et de tuer à partir de données relatives telles que des provisions, des évaluations de stock, des refus de déduction ou de récupération de TVA que le chef d'entreprise a pu gérer en toute bonne foi dans le cadre de ses responsabilités légitimes. De la sorte, alors qu'il est consentant vis à vis de l'impôt, respectueux des règles fiscales, l'entrepreneur peut se trouver, du fait de la cupidité du fisc, exposé lors d'un contrôle fiscal à des redressements qui, suivis des moyens de coercition démesurés du fisc, vont le paralyser, ruiner la confiance de ses partenaires et, finalement, le détruire.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (5 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

2 thoughts on “Leur moteur c’est la haine

  1. Philippe Verheyde, Les mauvais comptes de Vichy. L’aryanisation des entreprises juives.

    Le programme est à l’intérieur : spoliation et extermination. Le régime de Vichy avait fait une grande enquête sur le poids des Juifs dans l’économie du pays. Ce poids contredisait toutes les théories de l’époque. Mais ca n’empêcha point la poursuite du programme.

  2. L’égalité vers le bas en France est une réalité du déclin de ce pays. L’équité me semble + adaptée.
    Beaucoup de Gens confondent l’égalité et l’équité.
    Eh bien voilà la différence résumée ci-dessous =
    1- égalité= c’est donner la même chose à tous
    2- équité= c’est être juste en chaque situation
    L’égalité et l’équité= cliquez pour lire la suite : http://injustice.blog.free.fr/public/Egalite_et_Equite.jpg

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *