Eric Zemmour, l’homme de la situation ?

De quoi E Zemmour est-il le signe ?

Une partie de la population s’enflamme pour E Zemmour, le journaliste, éditorialiste, écrivain, débateur, polémiste en veine de popularité en vue des élections présidentielles !

Beaucoup pensent qu’il est l’homme de la situation … et les sondages le donnent même au deuxième tour !

Marine Le Pen s’inquiète… puisqu’il chasse sur les mêmes terres qu’elle !

La macronie et la presse institutionnelle subventionnée s’inquiètent …d’un potentiel concurrent du deuxième tour qui ne soit pas ostracisé et rejeté par une majorité de français comme Marine Le Pen !

Beaucoup pensent qu’il prendra les mesures qu’il faut pour sortir la France de l’ornière …

Néanmoins, je suis extrêmement dubitatif …

E Zemmour n’a aucune expérience politique et n’a aucune compétence à ce propos. Il peut faire illusion auprès d’une partie de l’électorat mais son discours tient essentiellement à son anti islamisme et à son souverainisme.

Ayant habité pendant 10 ans à Marseille, dans les quartiers nord (15°), je ne peux qu’approuver ses propos, il y a bien une progression rampante de l’islamisme mais ce phénomène reste néanmoins marginal et recouvre un autre problème : celui de la concentration des populations immigrées, et principalement nord africaines, dans certains quartiers avec pour résultat de générer un terreau favorable à l’islamisme intégriste.

Pour le reste, E Zemmour, qui est d’origine juive (judéo arabe), semble être un nostalgique de l’Etat Vichyste et se trompe lourdement en estimant que le sinistre maréchal Pétain a protégé les juifs entre 1940 et 1944. Ceux qui ont protégé les juifs sont les français eux-mêmes révoltés par le traitement infligé par le pouvoir et par l’occupant à ces populations !

Les deux statuts des juifs pris en 1940 et 1941 avaient même révoqué le décret Crémieux qui avait fait des juifs d’Afrique du nord des français !

Des historiens plus qualifiés que lui ont d’ailleurs clairement démontré que ce n’était pas le cas alors que Pétain savait quel sort funeste était réservé aux personnes déportées ! Mais, on sait que c’était l’argument qui a été défendu à la fois par Pétain et par Laval, son président du conseil, lors de leur procès à la libération !

La France de Vichy était un régime raciste, xénophobe, anti sémite (entre-autres parce qu’il s’en est pris aussi aux francs-maçons) dont le discours fondateur était le redressement national qu’il fallait opérer après la trahison de certaines élites ayant conduit à la défaite de 1940.

Il n’est pas inutile de rappeler que cet argument de la trahison a été aussi utilisé par les nationalistes allemands, en notamment nazis, après la défaite de 1918 alors que l’Allemagne n’avait pas été envahie et qu’il n’y avait, dans les faits, aucune défaite militaire.

En outre, la France de Vichy a été celle de l’inféodation totale de l’économie à une haute administration toute puissante

Pour le surplus, que propose E Zemmour ?

Un durcissement de la politique migratoire ?

Elle est vouée à l’échec et ne constitue en aucun cas une solution aux problèmes de la France !

Le manque d’emplois et le chômage ne sont pas dus, pour la plus grande part, à l’immigration mais à la politique économique et fiscale du pouvoir fonctionnaire qui n’a eu de cesse, depuis 40 ans, de pénaliser les entreprises … qui ont disparu par suite de faillite ou délocalisé parce qu’il était plus rentable (souvent pour des raisons de survie économique) de produire à l’étranger !

Il prône le retour de l’Etat fort (comme tous les autres candidats d’ailleurs) et à une France des années 60, enfermée dans ses frontières.

C’est un souverainiste nostalgique qui estime que c’était mieux avant ; ce qui n’est pas vrai mais l’essentiel est que beaucoup de français le croient ; idée fondée sur une impression personnelle elle-même basée sur un ressenti individuel.

Ce faisant, E Zemmour joue sur le même registre de la peur que les écologistes

Il exprime ainsi une espèce de nationalisme exacerbé, qui est un fantasme voire une incongruité dans le monde interconnecté et ouvert d’aujourd’hui et dans lequel l’essentiel des produits manufacturés vendus en France sont produits … à l’étranger !

Mais l’Etat dont vous souhaitez le retour, vous l’avez tous les jours avec E Macron et ses mesures autoritaires !

Or, visiblement, cet Etat-là ne vous plait pas !

Et vous en voudriez encore plus avec E Zemmour ?

Oh bien sûr, il est pour la suppression des 80kmh sur route ; cela ne coute pas cher et c’est populaire pour ne pas dire populiste !

Pour le reste, E Zemmour c’est … le vide

Rien en ce qui concerne les libertés, le rôle de l’Etat, rien non plus en ce qui concerne l’économie ou les entreprises, l’emploi, la dette publique …

Et  pourtant, E Zemmour passe pour un libéral, ce qu’il n’est absolument pas, mais il est vrai que la presse institutionnelle et subventionnée s’est chargée de propager cette information pour le moins sujette à caution … car il faut dire, qu’en France, être accusé de libéralisme constitue l’insulte suprême, la stigmatisation absolue qui vous disqualifie définitivement ; tout au contraire du gauchisme ou du collectivisme !

Le libéralisme combien de morts à son compteur ? Zéro !

Le communisme ? 200 millions !

Alors pourquoi E Zemmour est-il si populaire ?

Parce que les français aiment à se jeter dans les bras de l’homme providentiel qui va les sauver de la détresse dans laquelle ils se trouvent ou estiment se trouver !

Et ils en ont trouvé un qui n’hésite pas à se victimiser en prétendant qu’on l’empêche de parler parce qu’il possède les « bonnes solutions » !

Les français aiment l’Etat protecteur qui va les sauver grâce à des mesures relevant du miracle c’est à dire qu’ils espèrent que tous les problèmes seront réglés sans qu’il leur coute un sou ou un effort !

On se situe là essentiellement dans la croyance religieuse…

Seulement, cette conception de la politique est une utopie empreinte de la plus grande naïveté même si elle a fonctionné avec le général Bonaparte (authentique dictateur) ou encore avec le général De Gaulle (qui se défendait d’être un dictateur mais qui était bien un autoritaire qui nous a légué, grâce encore à la crédulité des français, un régime politique autoritaire et totalement anti démocratique) !

Et cela a aussi fonctionné avec le maréchal Pétain (95% des français étaient pétainistes en 1940) qui prétendait faire le don de sa personne à la France et qui a clairement trompé les français sur les buts qu’il a réellement poursuivis !

Les français se sont aussi jetés dans les bras d’E Macron en 2017 et semblent le regretter aujourd’hui !

C’est la sempiternelle histoire de l’amoureux déçu dans le cadre d’un régime politique pervers (merci De Gaulle) qui a mis en place une personnalisation du pouvoir totalement hors de propos avec la réalité !

Un individu qui veut être élu fait des promesses … qu’en fin de compte il ne peut pas tenir !

Et les électeurs, qui attendent tout de l’homme, s’estiment alors, à tort ou à raison, trahis ou trompés et  manifestent leur mécontentement …

Seulement, on ne dirige pas un pays en caressant la population dans le sens du poil et en jouant sur ses sentiments irrationnels !

Si E Zemmour est l’homme de la situation, il est surtout l’homme qui tente d’exploiter la situation mais, non décidément, le national populisme n’est pas la solution aux problèmes de la France !

Bien cordialement à tous !

Απο την Ελλαδα – Πρεβεςα (De la Grèce – Prévéza)

Licence de publication : la reproduction de cet article est autorisée à la condition de le reprendre en totalité, d’en rappeler l’auteur et le site originel de publication.

 

Dominique Philos

A propos Dominique Philos

Navigateur, né en 1958, après un DEA de droit commercial de l’université de Paris I Panthéon-Sorbonne, je suis devenu Conseil Juridique, spécialisé en droit des affaires et fiscalité. L'Etat ayant décidé l'absorption des Conseils juridiques par les avocats, j'ai poursuivi mon activité en tant qu'avocat en droit fiscal et droit des sociétés spécialisé ... en divorces ; jusqu'à ce que je sois excèdé par les difficultés mises à l'exercice de mon activité professionnelle. J'ai démissionné du Barreau en 1998 et partage désormais ma vie entre la France et la Grèce. Européen convaincu, persuadé que le libéralisme est la seule option possible en matière économique, soucieux du respect des libertés individuelles, je suis un libertarien qui déteste l'Etat et son administration tentaculaire.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (7 votes, moyenne : 3,86 sur 5)
Loading...

13 thoughts on “Eric Zemmour, l’homme de la situation ?

  1. PS: en France c’est le parlement qui gouverne.

    Euh, non pas vraiment et cela depuis 1958
    C’est l’oeuvre de De Gaulle que tout le monde encense mais qui est le premier responsable du système en place …
    Nous sommes dans un régime présidentiel autoritaire et de plus en plus autoritaire.
    Gave … bof …

    1. Les cohabitations ne sont pas l’œuvre de personnes politiques intègres, mais l’honnêteté oblige à constater que Chirac n’était pas tout à fait du bord de Mitterrand, tout au moins dans les discours, en 1986.

  2. Je pense que vous savez que la France est le pays des révolutions
    1789, 1830, 1848, 1870 ….
    Ce n’est absolument pas un hasard …
    Alors, oui peut-être y aura-t-il une nouvelle révolution !
    Mais pour l’instant la caste au pouvoir fait tout pour l’éviter en distribuant un pognon de dingue (l’expérience des gilets jaunes à bien fait peur à notre président).
    Ca durera ce que ca durera … parce qu’il y a un moment où la planche à billets va devoir s’arrêter …

  3. Ce n’est pas compliqué, tout sauf la mafia socialiste au pouvoir. Ils n’ont ni programme ni idée, à part continuer la ponction sur notre dos, Zemmour est plus proche d’un De Gaulle que d’un Pétain par son courage, mais la majorité des français semble pétainiste.

  4. Pour avoir écouté Zemmour à plusieurs reprises, je n’y retrouve que partiellement ce que vous décrivez.

    La vraie question est qu’il est impossible de gérer plus mal un pays que ce qui s’est fait depuis au moins 10 ans. Marine Le Pen et sa troupe n’étant absolument pas crédibles pour gouverner, Zemmour qui n’est pas si nul en économie est le seul qui passe pour être éventuellement et démocratiquement capable de virer la mafia étatique actuelle, seule option pour s’en sortir.

    1. Je me doutais que mon article ne plairait pas à tout le monde …
      Normal mais au moins je n’ai nulle intention de l’empêcher de s’exprimer.

      Ce n’est pas Zemmour qui va “virer la mafia étatique actuelle” car, et j’en suis le premier désolé, elle est, en l’état, invirable !
      Elle contrôle tous les rouages du pays !

      Par ailleurs, par rejet de la clique, vous appliquez très exactement le principe que j’ai exposé : Vous êtes prêt à vous jeter dans les bras du premier venu !
      Vous attendez trop de l’homme !

      La seule solution, à mon sens, est celle préconisée dans plusieurs de mes articles pour empêcher que les hauts fonctionnaires fassent de la politique tout en étant fonctionnaires, avec mélange des genres et conflits d’intérêts permanents.

      Il m’apparait aussi souhaitable de modifier la constitution pour en revenir à un régime parlementaire (comme presque partout en Europe).

      La personnalisation excessive du pouvoir est la porte ouverte à tous les abus et on le voit tous les jours !

      1. N’importe quel épicier de quartier aura plus de bon sens que la mafia d’état actuelle.

        Si on ne peut les virer à grands coups de pieds aux culs, on leur demandera gentiment de libérer leurs (faux) postes et de partir le plus loin possible. Pas sûr que cela marche !

        1. Monsieur Philos, vous êtes désespérant. Vous préconisez des solutions qui sont parfaitement justifiées, mais vous rajoutez que ceux qui tiennent les manettes en France n’en veulent absolument pas et qu’ils sont invirables ! Il n’y a donc pas de solution au problème.

          Pas de solutions démocratiques, la gauche est nulle, l’extrême droite est nulle, les LR sont nuls, Zemmour va se faire bananer comme Fillon, Macron ou Edouard Philippe vont repasser par manipulations et trahisons aidés par la pravda aux ordres, et le pays va s’enfoncer encore plus dans les sables mouvants. Français normaux, larguez les amarres, barrez vous. L’hexagone est définitivement foutu. Pas la peine d’espérer un avenir en France. Ce sera le pass pour tout, le goulag pour les récalcitrants, la psychiatrie pour les contradicteurs, les files d’attente aux crèmeries, l’agonie dans les hospices, les chars devant les manifs, la délation organisée et tous les ingrédients d’une dictature qui se respecte.

          C’est con, mais j’aime mon pays et plein de gens qui y habitent, même s’il y en a plein d’autres qui me dégoutent. Et j’espère encore qu’une prise de conscience finira par émerger et analyser les problèmes du pays avec vérité et raison. On s’accroche à voir le petit chemin qui maintient un petit espoir de s’en sortir.

          1. Je comprends que vous ne soyez pas satisfait …
            mais je ne suis en aucun cas responsable (ni vous d’ailleurs) du système politique français !
            Je décris ce que je vois …
            En fait, oui vous avez raison, le système est verrouillé pour que ce soit seulement l’élu de la haute fonction publique qui soit élu !
            C’est scandaleux mais c’est ainsi !
            Je ne vois pas d’avenir favorable pour l’instant …
            Je le regrette !

    1. Les erreurs et la corruption des gouvernants français n’ont jamais été aussi mis en évidence que depuis deux ans. Si une opposition n’est pas en mesure d’en profiter pour gagner des élections, alors on aura une preuve de plus de notre dictature bien établie. Ne reste donc plus que le coups d’état.

      1. Je suis entièrement d’accord avec Gault, il faut agir en votant Zemmour par exemple, même si cela ne sert à rien pour régler le problème systémique.

        M. Gave qui se bat pour réarmer intellectuellement notre pays et redonner de la puissance à la transcendance autochtone séculaire, qui a fait notre fierté, s’engage auprès de Zemmour, lui n’a jamais prit des vessie pour des lanternes et n’a jamais voté Macron.

        Ne rien faire ne pas prendre parti me semble curieux, même en votant, nous pouvons attendre que tout s’effondre, de tout de façon nous n’avons pas le choix, et n’avons aucun droit si ce n’est celui de déposer un bulletin dans une urne. Personnellement je suis pour le vote obligatoire.

        PS: en France c’est le parlement qui gouverne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *