Baby-boom, vieillard-boom et décès-boom.

On ne va pas ressasser que les virus, passée leur arrivée violente, s’organisent parait-il pour vivre avec nous en bonne intelligence et muteraient pour ne plus être mortels, tout en devenant plus contagieux. J’ignore si c’est vrai.

Par ailleurs, certains prétendent que les pics de mortalité constatés ne seraient que l’encombrement mathématique de la ligne d’arrivée – ou de départ selon les croyances — par les babyboomers.

Surinformés, nous n’avons pourtant aucune information fiable, scientifiquement vérifiée, pour parfaire notre opinion sur ces sujets. C’est comme pour le climat…

En revanche, nous ne manquons pas d’informations farfelues et de décisions tout aussi farfelues.

Je regarde le Tour de France, enfin les étapes de montagne, et là des dizaines de milliers de personnes crient et postillonnent à la figure des coureurs en plein effort. C’est émouvant quand on se dit qu’ils crachent inévitablement du Delta sur les “forçats de la route”, qui n’ont pas besoin de ça.

Pendant ce temps Macron nous dit que nous devons garder masques et distanciation dans les restaurants, lesquels sont d’accord à condition qu’il continue à leur abouler du fric sans qu’ils travaillent. Je connais bien des restaurateurs qui ont travaillé comme des bêtes de somme, qui ont été jetés sans ménagement dans la misère par Bercy qui aujourd’hui utilise leur fric pour payer leurs confrères à ne rien foutre…. Tout cela est loin d’être clair.

C’est même salement obscur.

Ce vaccin ? Sait-on s’il sert vraiment à quelque chose ?

Pourquoi doit-on fournir un “pass sanitaire sur site”, donc un fichage, et non la simple attestation de vaccination électronique qui nous est remise après la deuxième dose ?

Après des millions de doses injectées, aucun retour scientifique crédible dans la presse concernant les effets indésirables, pas plus d’ailleurs que pour les effets désirés.

Et Macron qui continue à nous fourguer de force ses vaccins.

Je dois à la transparence de vous dire que personnellement je me suis fait vacciner, j’ai reçu mes deux doses de Pfizer.  Je me vaccine chaque année contre la grippe depuis plus de vingt ans. Donc, je suis habitué à recevoir des doses de “je ne sais quoi”, dont on me dit certaines années, après injection, que cela va me servir à rien parce que malheureusement, cette année-là, ce n’est pas le bon produit pour le bon virus.

J’ai donc été dressé au vaccin relatif, j’ai du mal à imaginer que celui de COVID serait absolu.

J’ai parfaitement le souvenir du “Bachelot-Sarko” reçu aussi en deux doses juste au moment où il n’avait plus d’utilité, le virus avait muté et disparu des tablettes. J’étais un des rares vaccinés, Bachelot avait gardé son stock sur les bras. Bien meilleur camelot, il semble bien que Macron va fourguer le sien, un peu à la traine quand même par rapport à Boris Johnson qui lui a déjà tout placé.

Bien élevé comme il l’est, je suis sûr que Macron aux kermesses de l’école devait être de ceux qui vendent tous les gâteaux de leur stand. Il faudrait demander à un de ses anciens professeur.

Explication

Au-delà de toute suspicion, d’idée de complot, de machination, restons simples.

Tout le bordel ambiant n’a qu’une origine, c’est l’incroyable vanité de ceux qui se prennent pour l’Etat, qui n’existe pas, et croient pouvoir gérer des problèmes individuels par des solutions de masse, sans passer par les cases individuelles.

Et pourtant dès le groupement familial cette solution est un échec. Le nombre de parents qui échouent du simple fait qu’ils s’octroient le droit de décider pour leur progéniture est incalculable.

Nul ne peut décider pour les autres des choses de leur vie.

Quand peut-on imaginer que les hommes en prendront conscience ?

Car, ne nous y trompons pas, les hommes de l’Etat savent, depuis la nuit des temps, que ce qu’ils décident pour les autres n’a d’intérêt que pour eux-mêmes, que les fameux autres sont les cocus de service, toute l’astuce réside à faire en sorte qu’ils ne s’en aperçoivent que le plus tard possible, voire jamais.

Aujourd’hui la masse met son masque, se vaccine et dénonce les non vaccinés comme elle est partie à la guerre de 14, comme elle a suivi Hitler et Pétain, à fond.

Attendons la suite…

Bien à vous. H. Dumas

Henri Dumas

A propos Henri Dumas

Que les choses soient claires, je n'ai jamais triché fiscalement. Cela indiffère le fisc, qui considère que ses intérêts immédiats sont supérieurs à ceux de la survie de l'entreprise. C'est ainsi qu'il est capable de redresser et de tuer à partir de données relatives telles que des provisions, des évaluations de stock, des refus de déduction ou de récupération de TVA que le chef d'entreprise a pu gérer en toute bonne foi dans le cadre de ses responsabilités légitimes. De la sorte, alors qu'il est consentant vis à vis de l'impôt, respectueux des règles fiscales, l'entrepreneur peut se trouver, du fait de la cupidité du fisc, exposé lors d'un contrôle fiscal à des redressements qui, suivis des moyens de coercition démesurés du fisc, vont le paralyser, ruiner la confiance de ses partenaires et, finalement, le détruire.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (5 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

2 thoughts on “Baby-boom, vieillard-boom et décès-boom.

  1. Le Macron veut aussi se venger du camouflet des régionales.. Un pervers narcissique ne tolère pas qu’on le déteste, qu’on lui fasse un doigt d’honneur au lieu d’aller aux putes mettre un bulletin un dimanche avec du soleil.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *