Vaccins mortels

Voici un tableau récent et clair issu de l’organisation de pharmacovigilance des USA sur les décès juste après injection des vaccins à ARNm ou ADN contre le SARS-COV-2. D’abord par an depuis 30 ans (tous vaccins), puis par mois depuis un an, et par jour qui suivent l’injection.


La première courbe sur trente ans montre à quel point lancer des produits expérimentaux, mal conçus et testés trop vite, sans responsabilité et avec fraude dans les données aboutit à une catastrophe.

5500 personnes sont décédées dans les 48 heures suivant l’injection.
Tout cela est rassurant ! N’est-il pas ? Les vaccins sont en train de devenir plus dangereux que les derniers variants, surtout que la mortalité par Covid touche des personnes âgées alors que la criminalité vaccinale expérimentale touche tous les âges, même si cela reste plutôt les vieux qui ne supportent pas.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles 5,00 sur 5 (7 avis)
Loading...

1 réflexion sur « Vaccins mortels »

  1. Merci.
    De plus en plus il semble bien que le revers de la médaille apparaît.
    Effectivement il est possible que les comptes définitifs soient cruels pour ceux qui ont interdit aux médecins de soigner et ont obligé la population à affronter un risque mortel aussi bien avec le vaccin dangereux qu’avec un hôpital en déshérence bien avant COVID

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.