Une élite bête comme ses pieds

Le Pass Vaccinal – le PV en abrégé — est la preuve par neuf de cette bêtise, le point au-delà duquel : “plus con que ça tu meurs”.

Quels que soient les mérites du vaccin ou au contraire ses défauts rédhibitoires, les hommes de l’Etat n’ont que deux options : le rendre libre ou obligatoire.

C’est la responsabilité de leur fonction, son honneur.

Ne pas comprendre cela dénote une faiblesse intellectuelle de niveau primaire, véritablement incroyable. A tel point que l’impression de vivre un cauchemar tout éveillé ne va pas tarder à frapper la population.

Macron et tous ses supporters vont payer cash, ce n’est pas possible autrement.

Comment admettre ce Pass Vaccinal et ses incohérences alors que chacun voit bien que son objectif est d’obliger les Français à se vacciner sans en prendre la responsabilité.

Cette manœuvre est horrible, ne pas percevoir sa perversité, ou la percevoir et continuer quand même, est une preuve de connerie ou de folie, au choix.

Nous sommes traités comme ces résistants que les Allemands sortaient de prison, puis leur faisaient croire qu’ils pouvaient fuir en courant dans les champs pour les abattre dans le dos. Ils ont légitimement payé cher pour ça les Allemands.

En bon élève de Bercy, Macron croit avoir trouvé le fil à couper le beurre, alors qu’il ne fait que surfer sur le pire.

Méthode classique de Bercy, on désigne un bouc-émissaire en faisant appel à la haine, la cupidité, la jalousie, l’irresponsabilité, tout cela jamais enfoui très loin chez l’homme, puis on détourne l’attention de la population en torturant à loisir la victime ciblée, pendant ce temps la population oublie les tares du système, dont Bercy fait profiter une clientèle choisie par elle.

Mais il y a une différence de taille. Les boucs-émissaires, de Bercy — les “fraudeurs fiscaux” — sont quantifiés et limités subtilement, de telle sorte que personne ne doute du rôle qui leur est imputé.

Mais là, avec le PV, nous serons tous, par le jeu de l’expansion naturelle de la maladie et de la limite temporelle des vaccins, inévitablement un jour des non-vaccinés !!!

Nous serons tous un jour le bouc-émissaire du PV. Même le plus abruti de nos concitoyens comprend, ou au moins soupçonne, cette situation à venir.

Par quelle lâcheté, quelle bêtise, quelle prétention mal placée, un homme de l’Etat et ses supporters peuvent-ils se mettre en pareille situation ?

Comment Macron peut-il imaginer que dans ces conditions il va pouvoir se présenter aux élections présidentielles ?

Ce sont ces incroyables questions qui me laissent supposer une confusion existentielle entre sa tête et ses pieds.

Le Conseil Constitutionnel va-t-il se prendre les pieds dans le tapis, ou faire un contrepied à Macron en cassant son jouet, le mettant alors au pied du mur, avec un grand coup de pied au c…

Bien à vous. H. Dumas

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles 5,00 sur 5 (6 avis)
Loading...

A propos Henri Dumas

Je suis né le 2 Août 1944. Autant dire que je ne suis pas un gamin, je ne suis porteur d'aucun conseil, d'aucune directive, votre vie vous appartient je ne me risquerai pas à en franchir le seuil. Par contre, à ceux qui pensent que l'expérience des ainés, donc leur vision de la vie et de son déroulement, peut être un apport, je garantis que ce qu'ils peuvent lire de ma plume est sincère, désintéressé, et porté par une expérience multiple à tous les niveaux de notre société. Amicalement à vous. H. Dumas

3 réflexions sur « Une élite bête comme ses pieds »

  1. Les élites ont les manettes que le peuple en majorité abruti leur a confié en votant pour eux, le dernier en date, Macron, ministre socialiste d’Hollande.

  2. Les décisions gouvernementales peuvent être dégueulasses, elles sont toujours légales. Le meurtre des Juifs était légal. La persécution des non vaccinés est elle aussi légale.

  3. Cher Henri combien vous avez raison!
    Car en fait c’est les vaccinés qui sont emmerdés pour faire suite aux propos de Emmanuel MACRON, mais qui en a pris conscience. Les non vaccinés n’ont accés à rien et donc les vaccinés se contaminent entre eux. Seuls les lits de réanimations seraient faiblement encombrés soit disant par les non vaccinés?
    En effet car il y aura toujours des non vaccinés dans le monde entier qui même si 100% des français seraient vaccinés contamineraient des français. D’autre part la vaccination n’est pas obligatoire, alors pourquoi des insultes aux non-vaccinés?
    Pourquoi n’accuse-t-on pas les fumeurs, les buveurs d’alcools, les violeurs, les voyous, ..etc..etc….
    Qui a réduit les lits de réanimations, depuis 20 ans il y a des difficultés en réanimation pour la grippe, il suffit de s’informer pour le vérifier.
    Cela est donc un clivage politique, comme le régime de Vichy l’a fait avec les juifs, les résistants, les communistes qui étaient selon eux responsables de tout!
    Vivre sans lire est dangereux car cela vous oblige à croire ce que les politiques et journalistes disent !

    La France est le pays qui a proclamé les droits de l’Homme, mais pas celui qui les applique !
    On peut facilement éliminer une vraie dictature, mais il est très difficile d’éliminer une fausse démocratie.= ” La dictature parfaite aurait les apparences de la démocratie, une prison sans murs dont les prisonniers ne songeraient pas à s’évader. Un système d’esclavage où grâce à la consommation et au divertissement les esclaves auraient l’amour de leur servitude.” Aldous Huxley (1864-1963), écrivain britannique, auteur du livre “Le Meilleur des Mondes”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.