Un trajet de 300 km en voiture électrique qui tourne au cauchemar !

Est-il possible de faire un trajet de 300 km avec une voiture électrique ?

Je vous encourage à regarder la vidéo ci-après :  ÉDIFIANT !

Cette vidéo démontre qu’aujourd’hui, l’usage de la voiture électrique est strictement cantonné à un usage urbain rapproché ou domicile-travail.

Dominique Philos

A propos Dominique Philos

Navigateur, né en 1958, après un DEA de droit commercial de l’université de Paris I Panthéon-Sorbonne, je suis devenu Conseil Juridique, spécialisé en droit des affaires et fiscalité. L'Etat ayant décidé l'absorption des Conseils juridiques par les avocats, j'ai poursuivi mon activité en tant qu'avocat en droit fiscal et droit des sociétés spécialisé ... en divorces ; jusqu'à ce que je sois excèdé par les difficultés mises à l'exercice de mon activité professionnelle. J'ai démissionné du Barreau en 1998 et partage désormais ma vie entre la France et la Grèce. Européen convaincu, persuadé que le libéralisme est la seule option possible en matière économique, soucieux du respect des libertés individuelles, je suis un libertarien qui déteste l'Etat et son administration tentaculaire.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (3 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

3 thoughts on “Un trajet de 300 km en voiture électrique qui tourne au cauchemar !

  1. Le réseau de recharge Ionity vous connaissez ? Nous avons pu faire un trajet Paris-Berlin aller-retour de 2200 Km sans aucun problème. Abonnement de 15 € par mois avec un tarif très avantageux de 0.29€ le kWh.
    Financement par un groupement de constructeurs auto tel que WW, Hyundai, KIA, Audi, BMW, Ford … et les aides européennes.
    Le réseau de recharge rapide est très dense en allemagne et progresse fortement. Par contre aucune borne de recharge Ionity après la Belgique en France en allant Paris. CQFD. on a fait 300 Km sans pouvoir recharger depuis la frontière Belge.
    Ce réseau de recharge à grande vitesse fonctionne parfaitement bien et nos n’avons pas trouvé une seule borne en panne en Belgique et en Allemagne. Vitesse de recharge allant jusqu’à 350 kW. C’est normal, ce n’est pas Sodetrel qui gère ….
    Autre point : je parlais avec un ami français résident à Berlin. Il m’a appris que l’allemagne ne mettra que 7 ans à se remettre de la crise COVID. Car pendant les années fastes, le gouvernement fédéral a mis de côté un budget en cas de crise majeure future. Mais bon aucun média français n’en parle chez nous. La crise de 2008/2009 leur a servi de leçon. Nos dirigeants par contre préfèrent creuser la dette des générations futures !

  2. Effectivement passionnant d’absurdité. Bémol, peut-être le balbutiement d’un déploiement plus efficace. Majeur, avec le démontage programmé de notre production d’électricité à bas coût et décarbonné, le Bémol rencontrera le mur du Majeur. Monde à la Mad Max II qui se profile, alors que nous avons les solutions technologiques pour continuer le développement de cette électricité à bas coût et pérenne, c’est à dire pilotable. Nous savons faire cela en France.

    Demain matin, il s’agit d’arrêter tous ces programmes éloliens et solaires et investir dans notre Nucléaire sur notre sol et par la même défoncer les préconisations de la technostructure de l’Europe pilotée par nos “amis allemands” qui paient deux fois plus cher leur électricité par leurs canons verts.

    Ils le savent. Ils ont détruit notre industrie via la zone euro. Ils vont détruire aussi notre avantage compétitif quand à la production d’électricité tout en construisant un Hub de fourniture de gaz en provenance de la Russie, car le business entre la grande Allemagne et la Russie est un pipeline d’échanges réciproques – proximité géographique. Hub pour déverser vers des Etats en demande, comme la France devenue exsangue.

    Bien à vous.

    R. Bukinov

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *