Un avenir inquiétant, humiliant

La guerre qui s’engage est illégitime, cela ne fait aucun doute.

L’Ukraine n’est qu’une excuse, le projet guerrier est évidemment mondial. Les Ukrainiens ne sont en vie aujourd’hui que parce que le gros chat russe joue avec eux, ils sont le Mickey de service, la petite souris grise qui va attirer la compassion puis l’aide qui permettra d’envahir les aidants.

Prendre Poutine pour un fou ou un imbécile, n’est pas prudent. Sous-estimer sa stratégie, son but et son organisation est suicidaire. Que ce qu’il entreprend soit inacceptable, scandaleux, inhumain est certain mais ne change pas grand-chose à la réalité. Qu’il en répondra devant l’histoire non plus, d’autant que c’est évidemment son but.

Réfléchissons

Poutine a mis en œuvre une force gigantesque, peut-on croire que son but est de lutter contre quelques cocktails molotov lancés majoritairement par des vieillards ?

Il y a dans le monde beaucoup de haine contre l’Amérique, sa réussite, sa richesse et sa situation.

Pour les compétiteurs mondiaux qui ont envie de se hisser à la hauteur de la puissance américaine, prendre et violer la fiancée de l’Amérique, c’est-à-dire l’Europe, est probablement un bon calcul.

Prendre l’Europe, c’est mettons un mois pour Poutine. Medvedev l’a dit à Bruno Le Maire qui le menace à coup de courbes et de camembert “Faites attention à votre discours, messieurs…”  

Les européens ne peuvent pas fuir, ils se soumettrons, sauf les Polonais dont le destin est de mourir massacrés, régulièrement.

Quelle réponse les européens peuvent-ils apporter à une attaque de ce type ? Depuis le temps que leurs industriels et hommes d’affaires rêvent d’un statut équivalant à celui de leurs homologues russes, ils seront bien trop heureux de partager le pouvoir avec Poutine.

Donc l’Europe se rendra très rapidement et les Américains, dont Trump qui trouve Poutine “génial”, vont tranquillement rester chez eux. Les deux Amériques leur suffiront largement comme terrain de jeu pour les siècles à venir.

En ce qui nous concerne, la plupart d’entre nous, à minima les résistants, iront repeupler les zones sibériennes pendant que les Russes privilégiés vaqueront sur notre Côte d’Azur.

Ensuite nous aurons donc : d’un côté l’Europe voulue par le Général De Gaulle, de l’Océan à l’Oural, Russe ; de l’autre la Chine ; au milieu l’Inde et le monde musulman.

Quid de l’Afrique ? C’est pour le prochain film, elle n’est pas prête pour cette séance.

Le pire et les ténèbres sont devant nous, il nous restera les photos de notre grandeur passé, trépassée… les 35 heures, la sécurité sociale, les gestes barrières, Bercy et l’URSSAF, la CGT et Sud-Rail, les gilets jaunes, la culture subventionnée, RFM et Le Monde… souvenir, souvenir …  sauf si ce scénario n’est pas le bon…

Vous reprendrez bien un petit whisky ?…

Bien à vous. H. Dumas

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles 4,83 sur 5 (6 avis)
Loading...

A propos Henri Dumas

Je suis né le 2 Août 1944. Autant dire que je ne suis pas un gamin, je ne suis porteur d'aucun conseil, d'aucune directive, votre vie vous appartient je ne me risquerai pas à en franchir le seuil. Par contre, à ceux qui pensent que l'expérience des ainés, donc leur vision de la vie et de son déroulement, peut être un apport, je garantis que ce qu'ils peuvent lire de ma plume est sincère, désintéressé, et porté par une expérience multiple à tous les niveaux de notre société. Amicalement à vous. H. Dumas

1 réflexion sur « Un avenir inquiétant, humiliant »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.