Raoult, Zemmour, deux Français !

Raoult, Zemmour, deux Français !

Didier Raoult et Eric Zemmour sont les deux personnalités françaises les plus médiatiques de ces derniers mois. Pour une simple raison : ce sont des esprits libres. Dans l’univers conforme et aseptisé où le système politique et médiatique fait vivre notre pays, l’irruption de ce médecin et de ce journaliste fait l’effet d’une bombe. Or que disent-ils ? Qu’on peut soigner et guérir le covid, et que l’immigration est excessive en France. C’est tout le contraire de la pensée officielle.

Quand une opinion publique s’éprend à ce point de personnalités jusqu’alors peu connues, c’est qu’elles représentent soudain le peuple. Et c’est aussi que celui-ci les attendait. Pourtant ni l’un ni l’autre ne sont des hommes politiques. Ce simple fait suffit à démontrer que la classe politique française ne représente plus la nation et qu’elle est sur le point de devoir céder la place.

La Ve République a créé des institutions stables, mais en faisant reposer le pouvoir sur le seul président de la République, elle a stérilisé la vie politique, qui s’est progressivement rabougrie jusqu’à n’être plus qu’un théâtre d’ombres. Ou, si l’on veut être plus méchant, un spectacle de Guignol.

En entendant Raoult parler médecine et Zemmour parler politique, on a l’impression que tous les autres acteurs de ces deux mondes ont disparu. Ce qu’ils disent paraît irréel, comme s’ils s’adressaient à nous d’Outre-tombe. Mourir d’un coup, comme cela, quelle tragédie pour tant de sommités ! Mais il ne s’agit en rien d’un drame national. Tout au plus est-ce un grand souffle de vent qui vient rafraîchir l’ambiance méphitique des grands étangs sous la lune. Personne ne songe à organiser d’immenses funérailles nationales pour tous ces défunts, pas même Macron, pourtant friand de la chose. Il est vrai qu’on se demande s’il ne figure pas lui-même sur la liste des personnes décédées.

L’irruption de ces deux personnalités est tout le contraire d’un de ces feux de paille qui distraient le public pendant un moment. Il s’agit d’un grand mouvement d’opinion, tels ceux qui bouleversent la vie des grands pays. Les Français sont à la recherche de vérités. Non qu’ils ignorent celles-ci. Mais ils veulent qu’elles soient largement exprimées afin de les placer au cœur du débat public. Ce qui signifie que celui-ci, depuis des décennies n’est qu’un simulacre de démocratie et que cette situation est devenue intolérable pour les citoyens.

Didier Raoult ne participe pas à des réunions publiques, mais quand on l’aperçoit dans la rue ou au volant de sa voiture, on lui fait une haie d’honneur. Quant à Zemmour, il remplit toutes les salles où il donne des conférences et les assistants l’acclament. Tous les villages Potemkine du monde n’arrivent pas à la cheville de ces deux phénomènes spontanés. Tant il est vrai que quand le peuple parle, tout autour de lui se tait.

Zemmour, en quelques semaines, a pris la tête, dans les sondages, de ceux qui peuvent prétendre affronter Macron au deuxième tour de l’élection présidentielle. Il est peu probable qu’il s’effondre, comme cela est parfois arrivé à certains candidats pourtant bien partis, car le mouvement qui le porte répond à une très forte attente des Français. Bien entendu, on peut discuter et critiquer certaines de ses options, mais l’enjeu est ailleurs. Ce qu’il faut, c’est en finir avec des décennies de glaciation politique, de faux débats, de fausse politique, de vraie spoliation du peuple, de mépris et d’arrogance des prétendues élites qui n’ont jamais rien réussi pour la France.

Pour la première fois depuis bien longtemps, en politique, il se passe quelque chose en France. Il était temps, car la menace de guerre civile est réelle, même si la majorité des citoyens ne la souhaite pas. Car enfin, la guerre civile n’est rien d’autre que l’échec de l’intelligence. Or d’intelligence, nos compatriotes n’en manquent pas. Ils attendent moins qu’on leur montre la voie que la survenue d’un dirigeant capable d’incarner le pays avec un dévouement et une sincérité totale. Au fond, Kipling – un Anglais, qu’on me pardonne – avait parlé d’un personnage « d’infinie ressource et sagacité ». Un Français quoi !

Claude Reichman

 

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (4 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

3 thoughts on “Raoult, Zemmour, deux Français !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *