Le qui pour voter n’a plus d’importance

Rien par nos votes ne renversera la table, mais donnera un alibi de démocratie pour le pourvoir renouvelé ou adoubé en faux témoins. Quel est le naïf pour y souscrire ?

Un système d’exploitation des gens qui travaillent est en place au niveau macro-économique – une supra structure qui échappe à bien d’entre nous faute d’éducation dans ce sens. Quand il y a éducation dans ledit même, c’est pour l’épouser afin que les meilleurs d’entre nous rejoignent les ordres de ces élites avec des bras à leur service pour s’occuper du micro-économique, vous et moi, non pas dans la bienveillance, mais l’injonction, l’ordre, le diktat et la gamelle promise.

Ce système est à bout de souffle, ce qui veut dire intenable à terme. Il lui faut se réinventer, mais pour cela il n’a que d’autres solutions que de contraindre, d’orienter, de restreindre de plus en plus. Et ce problème n’est pas réduit qu’aux français, mais encensé par ce chemin poursuivi par l’Europe technocratique non élue au même titre que notre Bercy de France, bien loin des accords de Maastricht dans son déroulé.

Nous n’avons plus de solution démocratique pour se liguer contre cette matrice qui se nourrit parmi nous.

Pour tenter de le comprendre, nous intimons in vivo cette gestion épidémique contre une épidémie – la Back Door pour faire entrer les foules qui est bien loin de décimer nos villes et nos villages, car la menace de la vie est souvent plus forte que la raison en ces temps “d’urgences” qui se récitent et se consument …

Cette gestion qu’elle est-elle ?

• Empêcher la vie économique des échanges, adoptée par une population compréhensive et docile au stade du virus primal qui se propage ;

• Puis on libère cette population, sous le principe de « Stop and Go ! » avec plus ou moins de restrictions en attendant la libération par une contrainte présentée comme un sésame du vaccin pour retrouver la vie d’avant ;

• Puis vient qu’il nous faut répéter les doses de ce prétendu « vaccin » face à un virus qui mute toujours, pour notre bonheur dans une phase dégressive de violence mais qui contamine de plus en plus ;

• Bien sûr, on nous met en pâture, les non-vaccinés dans les services de réanimations, mais qui ne sont plus grand monde au vu de l’Omicron, plus rien en regard de la souche primale de Wuhan ;

• Mais il faut insister sur le tout vaccinal, global et indifférencié, avec un « vaccin » qui n’a pas évolué depuis son élaboration par rapport à la première souche du virus Wuhan, contrairement aux propos évoqués par Thierry Breton, Commissaire Européen, pour une mise à jour rapide sous trois mois, un de ces crétins intelligents qui font la tapisserie de nos palais ;

• L’absence de débat contradictoire à la doxa Mainstream perdure quand des gens experts dans le domaine de la virologie, de l’immunologie, de l’épidémiologie, de l’infectiologie, de la biologie et de la génétique, que nous ne voyons plus nulle part sauf ailleurs où nous pouvons les écouter, nous récitent bien autre chose ;

• L’essentiel de ces experts invisibles ne sont pas « antivax », parce qu’ils connaissent bien les enjeux des vaccins – c’est leur domaine, mais émettent des alertes sur le processus d’action de ces traitements anti-Covid 19 via l’injonction à dose répétée d’Arn messager pour produire des protéines Spike de manière anarchique qui sont des toxines pour déranger notre immunité naturelle. Oui mais vous allez me dire que c’est tout « bénéf » à présent, car cela va mieux pour tout le monde dans la boucle de ces spécialistes tels que Mr Megarbane …

• Ce que ces autres spécialistes dans leur domaine est que le remède contre la mal est porteur de questions sur l’affaiblissement de notre immunité naturelle, non pas dans la phase émergée, mais qui pourrait avoir des conséquences bien plus délétères à moyen et long termes dans le développement de pathologies naissantes ou résurgentes, auto immunes ou non. Une maladie auto immune, vous savez ce que c’est ? Je vous pose juste la question …

Nous n’avons aucun recul sur l’action de ces vaccins, plus sur ces doses répétées, mais c’est un mantra administratif qu’il faut les pratiquer. Vous faites confiance à cette administration ? C’est tout le sujet de ce Blog !

Bien à vous et 2022 sera je l’espère pour vous une prise de conscience de ce qui nous entoure. Dès que vous voyez un appendice de résistance pour vous regrouper, vous coaguler, pour lutter contre cet occupant intérieur, qui ne sera forcément pas de Gauche altruiste dans la théorie, ni de Droite suiveuse dans le même registre, faites preuve d’intelligence et de pragmatisme, et vous irez loin !

Bien à vous !

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles 5,00 sur 5 (3 avis)
Loading...

3 réflexions sur « Le qui pour voter n’a plus d’importance »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.