Le parlement vient d’infliger un camouflet au président !

Mais pas d’inquiétude, ce n’est pas en France que cela se passe, c’est seulement aux Etats Unis !

Le Congrès américain vient en effet d’infliger vendredi une humiliation inédite à Donald Trump en contournant, à une très large majorité, son veto au budget de la Défense.

Force est de constater que l’homme le plus puissant du monde, du pays le plus puissant du monde, ne peut rien face à des parlementaires et qu’il doit s’incliner !

En effet, la majorité des élus républicains ont joint leur voix aux démocrates, défiant leur chef en fin de mandat.

Ce n’est évidemment pas en France que l’on verrait pareille chose car, ici, cette situation est tout à fait impossible !

Le parlement ne fait rien, ne conteste jamais rien, il se contente d’entériner les décisions prises par l’administration ; en gros il ne sert à rien !

Oh bien sûr, on ose, de temps à autre, quelques audaces pour faire croire à un fonctionnement normal de la démocratie …

Le gouvernement fait alors présenter un texte par des députés (par exemple la proposition de loi sur la sécurité globale qui a tant fait polémique avec son article 24) ; mais c’est en fait surtout le cas lorsque le texte présenté apparaît vraiment trop attentatoire aux libertés publiques.

Le gouvernement en fait alors endosser la responsabilité à des parlementaires suffisamment lâches et complaisants de telle manière qu’il puisse dire : « ce n’est pas nous, ce sont vos représentants » !

Mais personne n’est dupe …

Seuls les sénateurs font un peu d’opposition ; mais essentiellement parce qu’ils ne sont pas du même bord politique mais cela reste très soft et sans aucun danger pour le pouvoir. Le sénat n’a, dans les faits, aucun pouvoir et ne sert à rien puisqu’en cas de conflit avec l’assemblée nationale, celle-ci a toujours le dernier mot !

Vous avez des pays où la démocratie représentative fonctionne, même s’il y a quelque fois des problèmes, et des pays où elle ne fonctionne pas du tout !

Mais, rassurez-vous, cette situation typique de la France n’est absolument pas le résultat du hasard ; c’était délibérément voulu par le général De Gaulle dès 1958 …

Parce que le général en question, qui fait figure de sauveur de la France en 1944 mais qui n’aurait rien fait sans le soutien inconditionnel de W Churchill et les armées américaines, n’aimait la démocratie que lorsqu’elle ne le dérangeait pas dans l’exercice d’un pouvoir autocratique !

En France, la réalité du pouvoir n’est pas exercée à l’assemblée nationale, lieu de la représentation des français, mais bien à l’Elysée et dans le secret des cabinets ministériels ou, au pire, dans le cadre de comités d’experts composés de membres non élus et connus de personne (par exemple ce désormais fameux conseil scientifique chargé de gérer l’épidémie de Covid avec tout le succès qu’on lui connait !).

Parce qu’en France, seule l’élite éclairée est capable de prendre les bonnes décisions et que les français n’ont qu’à obéir ; d’ailleurs ne sont-ils pas des veaux ?

Bien cordialement à tous !

Licence de publication : la reproduction de cet article est autorisée à la condition de le reprendre en totalité, d’en rappeler l’auteur et le site originel de publication.

Dominique Philos

A propos Dominique Philos

Navigateur, né en 1958, après un DEA de droit commercial de l’université de Paris I Panthéon-Sorbonne, je suis devenu Conseil Juridique, spécialisé en droit des affaires et fiscalité. L'Etat ayant décidé l'absorption des Conseils juridiques par les avocats, j'ai poursuivi mon activité en tant qu'avocat en droit fiscal et droit des sociétés spécialisé ... en divorces ; jusqu'à ce que je sois excèdé par les difficultés mises à l'exercice de mon activité professionnelle. J'ai démissionné du Barreau en 1998 et partage désormais ma vie entre la France et la Grèce. Européen convaincu, persuadé que le libéralisme est la seule option possible en matière économique, soucieux du respect des libertés individuelles, je suis un libertarien qui déteste l'Etat et son administration tentaculaire.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (8 votes, moyenne : 4,88 sur 5)
Loading...

3 thoughts on “Le parlement vient d’infliger un camouflet au président !

  1. Le camouflet est juste la démo que le lobby (celui là plus que les autres) de l armement est très puissant et fait ce qu il veut pour mener des guerres inutiles avec des budgets qui donnent le tournis. Le père trump qui n a déclaré aucune guerre -il a géré celles de ses prédécesseurs durant son mandat- étant bien sur le mec à abattre car ;es 2 parties us ont tous des copains qui touchent ou qui se voient financer les campagnes électorales. Le nouveau va certainement ouvrir un peu plus les vannes. Le budget de la défense n’a cessé d’augmenter, passant de 611 milliards de dollars en 2016 à 738 milliards en 2020). Mais aucun problème… les dollars on les fabrique sans rien demander à personne.

    1. Ce qui ne risque pas d’arriver en France puisque, selon la constitution, le président est le chef des armées et que F Hollande, alors président, a décidé de guerres sans jamais avoir consulté personne !
      Aux USA, le président ne peut pas déclarer la guerre sans l’appui du congrès d’où la comédie de la démonstration des armes de destruction massive avant l’invasion de l’Irak !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *