Le mariage pour tous

Je suis toujours subjugué par ces grands mouvements des apparences dont il ne reste plus tard que des photos, souvent ridicules.

Je vous propose un peu de relativité dans ce psychodrame national du mariage pour tous et peut-être même un sourire, si vous êtes de bonne humeur.

J’ai connu les “pantis” et les pantalons pattes d’éléphant, puis, aujourd’hui, les culottes “petit bateau” et les jeans serrés.

J’ai connu L’union libre, puis, aujourd’hui, le mariage pour tous.

Je me dis que notre “Troubadour-philosophe”, s’il était là, serait obligé de modifier sa chanson, j’imagine :

“Quand je pense à Hollande

Je bande, je bande

Quand j’pense a Sarkozy

Je bande aussi

Quand j’pense à Poiv’d’arvor

Mon dieu je bande encore

Mais quand j’pense à Lebranchu

Là je ne bande plus

La bandaison papa

Ca n’se commande pas”

Je vous souhaite un bon weekend.

Bien cordialement. H. Dumas

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (aucun avis)
Loading...

A propos Henri Dumas

Je suis né le 2 Août 1944. Autant dire que je ne suis pas un gamin, je ne suis porteur d'aucun conseil, d'aucune directive, votre vie vous appartient je ne me risquerai pas à en franchir le seuil. Par contre, à ceux qui pensent que l'expérience des ainés, donc leur vision de la vie et de son déroulement, peut être un apport, je garantis que ce qu'ils peuvent lire de ma plume est sincère, désintéressé, et porté par une expérience multiple à tous les niveaux de notre société. Amicalement à vous. H. Dumas

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.