L’apocalypse pour demain

Vous avez probablement entendu parler des conclusions cataclysmiques du dernier rapport du GIEC à propos de l’évolution du climat.

La presse s’en est fait complaisamment l’écho surtout en cette période estivale pendant laquelle fleurissent les marronniers …

Je vous le rappelle que les marronniers sont ces articles intemporels (sur la vie d’untel ou sur les régimes alimentaires) que l’on glisse dans les journaux pour … meubler puisque les rédactions sont en équipe réduite du fait des congés annuels …

Et comme d’habitude, cette presse tend à reprendre les informations (dépêches d’agences) telles quelles ; sans les vérifier (ce qui est principe le travail de base du journalisme) ni esprit critique (pourquoi se fatiguer).

Fatalement, cette presse se fait le propagandiste des « informations » publiées quand elle n’en rajoute pas elle-même une couche … histoire d’en renforcer l’aspect spectaculaire.

Le journal LE POINT, vient d’en donner à deux reprises l’exemple en exploitant sans vergogne le coté spectaculaire d’images choc ou d’arguments présentés comme non contestables.

Le premier article utilise, comme illustration, une falaise avec une maison sur le point de basculer dans le vide, (les autres journaux ont utilisé des images d’incendies).

L’incrustation sur l’image est sans équivoque

 « Les activités humaines sont à l’origine du changement climatique, c’est indiscutable et l’influence humaine rend plus fréquents et plus graves de nombreux évènements climatiques extrêmes et plus particulièrement les vagues de chaleur, les évènements de pluie torrentielle, et dans de nombreuses régions les sécheresses… »

En plus, ça tombe pile poil avec la canicule en Grèce, en Turquie ou en Californie (et les incendies) … après les inondations en Allemagne et en Belgique.

Ou comment faire coïncider des évènements météorologiques (quoique les incendies, qui ont toujours existé, ne soient pas un évènement climatique) avec une théorie qui n’a jamais été prouvée !

Et pour être sûr que vous avez bien compris, on vous met une photo d’une maison proche de s’effondrer avec la falaise qu’elle surplombe.

Le coup de la falaise est spectaculaire mais malheureusement pour leurs promoteurs, faux !

Ce phénomène est connu depuis au moins cent ans à l’ile de Wight. Cette ile du sud de l’Angleterre est située en face des côtes françaises (du Cotentin) qui connaissent le même phénomène.

Seulement, cela n’a rien à voir avec un pseudo réchauffement climatique mais avec :

-les marées lesquelles sont en rapport avec la position de la lune par rapport à la terre,

-la configuration géographique,

-la nature des falaises (c’est de la craie autrement dit du calcaire, friable et fragile).

Il se trouve qu’en Manche, se produisent les plus fortes marées d’Europe avec des différences de niveau entre marée haute et marée basse de plus de 10 m (ce qu’on appelle le marnage) ; ainsi que les courants les plus forts d’Europe !

Qui a navigué en Manche sait ce que cela signifie lorsque des courants atteignent 10 nds (soit 18 km/h) et que l’on navigue à reculons !

Si vous allez à Wight, vous verrez effectivement ces maisons qui finissent par tomber dans le précipice ; ce qui prouve simplement que la falaise recule sous l’action des courants marins.

Et, elle recule depuis des centaines d’années !

Quel rapport avec le réchauffement climatique ?

En l’espèce, aucun !

Rapport de la photo avec l’argumentaire développé ?

Aucun !

Mais on nous répondra, avec une parfaite mauvaise foi, qu’il s’agit simplement d’une image d’illustration … oui mais alors pourquoi ne pas prendre une image qui dit l’inverse ?

Et LE POINT enfonce le clou avec un deuxième article qui affirme :

Le mois de juillet 2021 a été le mois le plus chaud jamais enregistré sur Terre, a indiqué l’Agence nationale océanique et atmosphérique américaine (NOAA) ce vendredi 13 août. Le changement climatique a son rôle à jouer dans ce nouveau record.

Sauf que cette affirmation est encore un mensonge car il contient une déclaration erronée. « le mois le plus chaud jamais enregistré sur Terre »

Car, depuis quand fait-on des relevés de températures 1879 (Le journal glisse quand même que les relevés ont commencé il y a 142 ans sans donner de date ce qui nous fait 1879).

Quel est l’âge de la terre ? 12 à 15 Milliards d’années !

Que représentent 142 ans à l’échelle de la terre ? Rien absolument rien !

Le biais statistique est évident !

Agiter la peur, manipuler l’information est d’autant plus facile que l’homme, conscient de sa faiblesse et de sa fragilité, a toujours eu peur de l’avenir ; et les problèmes météorologiques ont été pendant très longtemps un grand souci de l’humanité pour des raisons bassement matérielles : il fallait survivre !

Si vous lisez l’histoire de France, vous apprendrez que sous le roi Clotaire 1er , roi mérovingien issu des francs qui ont conquis la Gaule et qui vivait au VIème siècle, on faisait déjà état de pluies anormales, d’un temps froid tard dans la saison, puis d’une chaleur anormale en septembre provoquant une deuxième floraison des arbres fruitiers… et à l’époque on ne parlait pas encore de changement climatique mais on parlait de mauvaises récoltes, de famine, d’épidémies et de surmortalité car cela impactait directement des populations qui n’avaient ni nos moyens de protection et de stockage ni nos moyens médicaux.

Et encore, savez-vous qu’au début des années 1900 on faisait, certains hivers, du patin à glace sur la Seine ?

Et le fameux hiver 54 qui a vu la naissance médiatique de l’abbé Pierre ?

Alors que la moindre chute de neige prend aujourd’hui les allures d’un drame national ?

Il y a toujours eu des catastrophes naturelles et il y en aura toujours mais établir un lien aussi affirmatif entre une évolution climatique et des catastrophes naturelles (qui relèvent de la météorologie) relève de la désinformation voire même de la propagande éhontée !

Les épisodes très pluvieux (voir le début de l’été en France) comme les canicules (été 1976, occasion pour le gouvernement d’inaugurer un impôt sécheresse) ont toujours existé et ce sont des phénomènes météo, pas des évènements climatiques car ils sont seulement ponctuels !

Un organisme comme le GIEC  qui est une annexe de l’ONU ne justifie ses plantureux budgets que parce qu’il communique des informations inquiétantes. S’il disait « tout va bien » on jugerait qu’il est inutile et on le fermerait !

Et c’est la même chose pour toutes les ONG telles que Green Peace.

Il faut faire peur pour avoir de l’argent, des crédits !

On se rappelle ces photos chocs avec l’ours polaire décharné dérivant sur son glaçon (on suspecte le photo montage), ces manchots sur un ilot de déchets en plastique (là c’est sûr, c’était un photomontage) et maintenant on continue avec des falaises qui s’effondrent pour des causes totalement étrangères …

Et à force de le répéter, on finit par convaincre les populations !

En plus, ces organisations sont le plus souvent noyautées par des crypto-marxistes qui veulent juste la destruction du capitalisme (qui « épuise la Terre ») ; cause, selon eux, de tous les maux !

Seulement on oublie au passage de signaler que toutes les prévisions du GIEC se sont avérées fausses quand il ne s’agissait pas de manipulations pures et simples (tout le monde a oublié la fameuse courbe des températures en forme de crosse de hockey qui s’est avérée être une manipulation – même le GIEC a été obligé de le reconnaître) !

On se situe dans des ressorts qui tiennent plus de la religion que du raisonnement scientifique avec la menace de l’apocalypse (voir la Bible et ses quatre cavaliers de l’apocalypse), la fin du monde et ses saints (sainte Greta).

Il faut frapper l’opinion et ça marche surtout quand le GIEC nous annonce, froidement si j’ose dire, la fin du monde pour 2050 !

Le monde n’a jamais manqué de ces prévisionnistes cataclysmiques que ce soit aux alentours de l’an mil (les millénaristes annonçaient rien moins que la fin du monde avec leurs cortèges de flagellants) ou dans les années 1970 avec le Club de Rome qui nous prédisait un monde sans pétrole, sans eau, la surpopulation et la famine (voir le film soleil vert avec Charlton Heston) avec le sous-entendu d’arguments à caractère eugéniste (il y a trop de monde sur Terre).

Désormais, nous avons aussi les épidémiologistes qui se tirent la bourre avec les climatistes !à coup d’annonces anxiogènes !

Seulement, toutes ces prévisions se sont avérées fausses même si, argument fatal, on n’hésite pas à vous affirmer : « vous ne pourrez pas dire qu’on ne vous avait pas prévenus » !

Savez-vous que la fin du monde est inéluctable puisqu’un jour le soleil finira par s’éteindre rendant la vie sur Terre impossible ?

Vous ne pourrez pas dire qu’on ne vous avait pas prévenus !

Bien cordialement à tous !

Απο την Ελλαδα – Λερος (De la Grèce – Leros)

Licence de publication : la reproduction de cet article est autorisée à la condition de le reprendre en totalité, d’en rappeler l’auteur et le site originel de publication.

 

Dominique Philos

A propos Dominique Philos

Navigateur, né en 1958, après un DEA de droit commercial de l’université de Paris I Panthéon-Sorbonne, je suis devenu Conseil Juridique, spécialisé en droit des affaires et fiscalité. L'Etat ayant décidé l'absorption des Conseils juridiques par les avocats, j'ai poursuivi mon activité en tant qu'avocat en droit fiscal et droit des sociétés spécialisé ... en divorces ; jusqu'à ce que je sois excèdé par les difficultés mises à l'exercice de mon activité professionnelle. J'ai démissionné du Barreau en 1998 et partage désormais ma vie entre la France et la Grèce. Européen convaincu, persuadé que le libéralisme est la seule option possible en matière économique, soucieux du respect des libertés individuelles, je suis un libertarien qui déteste l'Etat et son administration tentaculaire.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (5 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

2 thoughts on “L’apocalypse pour demain

  1. Il faut dramatiser pour garder sa juteuse subvention.

    Le directeur du GIEC fabriquait des trains. Pour ses connaissances en météo, faudra revenir.

  2. Cela fait + de 40 années que j’entends que les mers et les Océans vont monter de plusieurs mètre. Le vieux port à Marseille en est toujours au même point, et donc il n’a pas été nécessaire d’élever le port. Mais la question est : « comment font certains pour gober tous ces mensonges et exagérations ». L’écologie n’est utile en France que pour taxer les citoyens pour combler les déficits. Rappel Pourquoi le climat Change et plusieurs paramètres sont à prendre en compte dont les paramètres de MILANKOVIC Cliquez pour écouter= https://www.youtube.com/watch?v=FTzmqjDNMmM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *