La Rochelle face au “Camembertisme”

Le “camembertisme” est la religion du 21ème siècle. Malraux l’avait dit : “le 21ème siècle sera religieux ou ne sera pas”.

Juste il n’avait pas été très intuitif quant à la forme de la religion ou croyance dominante à venir.

En fait, Yuval Noah Harari nous a parfaitement expliqué que les sociétés se fédèrent et se créent avec et autour de croyances. C’est leur ciment, leur lien, qui permettent les massifications nécessaires aux évolutions.

Une fois arrivées au sommet de leur développement, ces croyances deviennent inutiles et encombrent alors les sociétés qui ont beaucoup de mal à les évacuer.

Le 21ème siècle est celui de la mondialisation, c’est incontournable. La croyance, le ciment, de cette mondialisation c’est la “techno-bureaucratie mondiale”.

Cette croyance, qui à la fois s’impose et est imposée, génère de grandes souffrances pour les esprits qui pensent que rien ne devrait s’opposer à leur liberté, ou plus simplement pour ceux qui sont largués, dépassés, par la marche en avant incompressible de l’humanité.

La caricature de la “techno-bureaucratie” ce sont les courbes, les équations, les algorithmes calamiteux, et… les camemberts des diaporamas.

Par exemple

Si vous voulez comprendre le fameux épisode COVID, jetez un œil sur le rapport annuel du CHU de Bordeaux,  — rapport type ici de 2019, la date importe peu –.

Si la malchance vous fait échouer dans cet établissement, celui-ci n’en garde aucun souvenir humain. Vous êtes pourtant là, dans un petit bout de camembert.

Le monde techno-bureaucratique de la santé n’a jamais eu à soigner ou guérir le COVID, il a géré imperturbablement ses camemberts. J’espère que tout est plus clair pour vous…

Revenons à La Rochelle.

L’agglomération de La Rochelle se compose de 28 communes.

Parmi celles-ci est Sainte-Soulle. Un peu à l’écart, elle s’est dotée aux dernières élections d’un jeune maire, sans étiquette, donc libéral je suppose, au moins dans sa tête.

A-t-il cru ou a-t-il fait semblant de croire, jusqu’à aujourd’hui, qu’il existait en tant que maire ? Je ne le connais pas, je l’ignore.

Mais je connais les agglomérations, je sais qu’elles sont la négation de la démocratie, que c’est même leur but cette négation. Le Conseil Communautaire organe délibérant de l’agglomération est, en plus petit évidemment, comme le Parlement Européen, il ne sert à rien.

Le Président de l’agglomération, à La Rochelle totalement incompétent de la chose publique, et deux ou trois de ses proches sont les otages de l’administration technocratique locale, elle-même simple exécutante de l’administration nationale centre de notre “techno-bureaucratie”.

Le sommet de tout cela étant Bercy. L’outil de base : la justice, entièrement inféodée à la “techno-bureaucratie” et à Bercy. Sous ordre, mais aussi sous croyance.

Ici et ailleurs, les élus sont une mystification, ils n’ont pour la plupart aucune compétence et dans tous les cas aucun pouvoir.

Bertrand Ayral, le maire de Sainte-Soulle, après avoir, comme ses collègues, avalé toutes les couleuvres qui lui ont été présentées depuis son élection, deux ans quand même, fait soudain un caprice qui me le rend éminemment sympathique. Voir S.O. d’aujourd’hui.

En est-il d’autres comme lui en France, je n’en suis pas sûr ?

Va-t-il résister à la pression que va lui coller la “techno-bureaucratie” locale ? Ou va-t-il rentrer dans le rang. Dans les deux cas il va payer la facture.

Sauf s’il part en conquête et prend le pouvoir avec pour objectif de changer les choses. Mais encore faudrait-il qu’il les comprenne, les explique, que l’opinion publique aussi les comprenne, puis le soutienne. Ce n’est pas gagné.

Plus largement

Cette croyance du 21ème siècle fait le mal autour d’elle, comme les autres l’ont fait en leur temps, apportera-t-elle in fine, aussi comme les autres, un réel progrès à l’humanité. La mondialisation sera-t-elle un plus ? C’est probable, mais…

En attendant, elle apporte souffrance et hébétude à ceux qui voudraient vivre plus simplement, avec moins d’ambition et moins de défis, ils sont pour certains perdus, en grande perturbation.

A tel point qu’ils arrivent à croire qu’une crapule comme Poutine, non aligné sur la “techno-bureaucratie” mondiale, en concurrence avec elle pour tout simplement imposer la sienne, pourrait être leur sauveur. Ils font d’un assassin, voleur de matières premières qu’il transforme en richesses personnelles, un sauveur.

La déception va être à la mesure du fol espoir généré.

Conclusion

IL est bon quand même de lutter contre le “camembertisme”, ne serait-ce que pour le maintenir dans un minimum d’humanité, pour lui ouvrir les yeux sur les dégâts collatéraux.

C’est ce que nous nous efforçons de faire ici.

Car même si ses dérapages n’ont pas l’ampleur de ceux de Poutine, le “camembertisme” répand la mort et la ruine autour de lui sans état d’âme, puisqu’il est persuadé que c’est pour le bien de l’humanité. Qu’est le bien de l’humanité s’il est conquis au détriment de l’homme ?

Bien à vous. H. Dumas

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles 4,50 sur 5 (8 avis)
Loading...

A propos Henri Dumas

Je suis né le 2 Août 1944. Autant dire que je ne suis pas un gamin, je ne suis porteur d'aucun conseil, d'aucune directive, votre vie vous appartient je ne me risquerai pas à en franchir le seuil. Par contre, à ceux qui pensent que l'expérience des ainés, donc leur vision de la vie et de son déroulement, peut être un apport, je garantis que ce qu'ils peuvent lire de ma plume est sincère, désintéressé, et porté par une expérience multiple à tous les niveaux de notre société. Amicalement à vous. H. Dumas

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.