Drôle d’ambiance…

Pour vous permettre de prendre connaissance d’une plainte annoncée comme déposée devant La Cour Européenne :  LIEN

Je n’adhère pas à la totalité du contenu de cette plainte et ses initiateurs ne sont pas dans la transparence ce qui me gène. Mais elle vaut la peine d’être lue.

Je ne partage pas l’idée du complot économique, ni celle de la défense de ceux qui merdent sur le front de l’économie qui a un grand besoin de liberté et non de je ne sais quel nouvel interventionnisme, enfin je trouve absurde de réfuter le mondialisme qui est à la fois le bien et le mal selon ce que l’on fait de cette avancée humaine indéniable.

Seule l’opinion publique m’intéresse, ainsi que ceux qui sont capables de l’affronter, de la dompter, de la convaincre et non de la séduire.

Dans le cadre de la mondialisation l’opinion publique a été largement influencée par l’Occident. Lequel Occident est entré dans une phase négative par rapport à ses propres valeurs ou ambitions.

Après avoir défié la mort, l’Occident en a soudain une peur panique, après avoir sacrifié à la richesse, l’Occident en a soudain honte. Deux réactions inutilement négatives.

Ses dirigeants, sans autre objectif que le suivisme électoraliste, sont dépassés par la bipolarité globale engendrée par cette peur et cette honte, ils sont ridicules, ils amènent du chaos au chaos.

Sous ces réserves, la lecture de cette plainte a des formules qui font mouche. Dommage qu’elle ne prenne pas le sujet du crime contre l’humanité à sa base, à Bercy.

Bien à vous. H. Dumas

 

 

Henri Dumas

A propos Henri Dumas

Que les choses soient claires, je n'ai jamais triché fiscalement. Cela indiffère le fisc, qui considère que ses intérêts immédiats sont supérieurs à ceux de la survie de l'entreprise. C'est ainsi qu'il est capable de redresser et de tuer à partir de données relatives telles que des provisions, des évaluations de stock, des refus de déduction ou de récupération de TVA que le chef d'entreprise a pu gérer en toute bonne foi dans le cadre de ses responsabilités légitimes. De la sorte, alors qu'il est consentant vis à vis de l'impôt, respectueux des règles fiscales, l'entrepreneur peut se trouver, du fait de la cupidité du fisc, exposé lors d'un contrôle fiscal à des redressements qui, suivis des moyens de coercition démesurés du fisc, vont le paralyser, ruiner la confiance de ses partenaires et, finalement, le détruire.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (5 votes, moyenne : 4,80 sur 5)
Loading...

One thought on “Drôle d’ambiance…

  1. Sacré dossier. Je suis curieux d’en voir les suites au niveau de la cour européenne. Je n’y trouve pas grand chose à redire. Les actes sont ignobles. Le réponse juridique doit pouvoir se faire et s’appliquer, sinon, la corruption n’aura plus aucune limite. C’est l’occasion de lui imposer un coup de frein.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *