De la théorie à la pratique… enfin, nous y sommes.

Le réel, la vérité, rejoignent la démonstration que nous développons ici depuis 12 ans.

Que dit-on ?

Que le pillage des forces vives de notre pays est un fait.

Que la propagande égalitariste génère une croyance aveugle au service de ce pillage et permet de tuer en se donnant bonne conscience.

Que le capital, quel qu’en soit le propriétaire momentané, est un bien commun qui doit être protégé, sans lequel notre nation ne peut que devenir dépendante, être acculée à la misère pour tous, être une proie pour les plus puissants.

Jusqu’à ce jour nous étions désespérément seuls.

Deux évènements viennent éclairer nos actions, les justifier.

  1. Le pillage fiscal est une arme de destruction massive

Face à l’offensive délirante de la Russie contre l’Ukraine – je ne parle pas des causes que je ne connais pas, mais uniquement de l’inacceptable guerre déclarée par la Russie – dont la barbarie est totale, inhumaine, le monde occidental répond par la privation des biens des dirigeants et oligarques Russes.

Ce sont évidemment les services fiscaux des différents pays agissants qui donnent les moyens et les méthodes pour déposséder la Russie de son capital.

L’ensemble de ces pays, et la France en particulier, opposent donc aux chars et canons de la Russie, des saisies et confiscations, ils considèrent donc que la confiscation des biens tue aussi surement que les canons.

Le résultat, quel que soit le motif avancé — aide à un pays en difficulté ou égalitarisme mal compris — est bien que celui qui est dépossédé subit une violence égale à une agression physique, à un bombardement.

Ce point toujours contesté par les agents mortifères de Bercy, par les tribunaux, par les hommes politiques, par les croyants en l’égalitarisme qui tuent sans remord, est aujourd’hui acté, et définitivement.

  1. La preuve de l’hégémonie de cette pensée mortifère

J’ai reçu, avant-hier, le jugement rendu le 7 mars 2022 dans l’affaire Fournel et autres.

Fournel est le directeur national des Services Fiscaux, donc de Bercy.

À la suite des agressions injustifiées que je subis de la part du fisc depuis vingt ans, j’ai déposé une plainte pour mise en danger de la vie d’autrui, non-assistance à personne en danger, et concussion, contre ce monsieur, son directeur départemental et l’agent qui avait signé une rafale de mises en demeure. Le lien.

A l’audience je n’ai pas déposé de conclusions complémentaires, ma plaidoirie a été verbale telle que la loi y autorise, donc l’enregistrement en étant interdit il ne reste aucune trace de ce que j’ai dit. Je considère cela comme scandaleux… mais bon. J’en ai gardé le canevas, que je vous joins.

Si vous avez un peu de temps, prenez connaissance du jugement.

Comme vous pouvez le constater, la magistrate, Mme LACAULE, a tout analysé et saisi, la problématique évidemment mais aussi mes arguments y compris les finesses destructrices du fisc en même temps que mon exacte situation. Cette personne est d’une intelligence et d’une compétence remarquable.

Pourtant elle affirme : “… les époux Dumas n’ont jamais été potentiellement victime d’un crime ou d’un délit contre leur intégrité corporelle…”

On pourrait dire, s’il restait de la place pour un sourire, qu’elle a une guerre de retard.

Dans l’esprit de cette magistrate intelligente, la confiscation des biens, arme létale contre la Russie, n’a rien de scandaleux employé contre des Français. De quoi je me plains ? Puis-je faire remarquer que, contrairement à Poutine, je n’ai tué personne… et que je ne dois rien au fisc.

Elle ne s’est même pas prononcée sur l’inexistence des PV d’oppositions à contrôles fiscaux mis en avant par mes soins, qu’elle avait l’obligation d’analyser et de juger…

Lobotomisée par la propagande et sa croyance liée, elle s’est rangée, bon petit soldat, derrière le lobby technobureaucratique, au service des fonctionnaires, des pillards du capital de la France pour jouir et dépenser sans compter, sans aucun respect pour la vie de ceux qui produisent ce capital, qu’elle tue sans même s’en apercevoir… enfin, je l’espère pour elle, car dans le cas contraire…

Dans ce jugement, les amateurs de graphologie pourront s’amuser à analyser la signature de la greffière…

Tout est dit : tout reste à faire

Aujourd’hui la première mission qui s’impose consiste à faire comprendre aux français que le pillage fiscal est effectivement une arme de destruction totale, employée par une partie des Français contre l’autre, que nous sommes au plus profond d’une guerre civile invisible à ceux qui croient en profiter, mais qui affaiblit tellement le pays qu’elle va entrainer sa perte.

La deuxième mission est de redonner au capital sa place, entre les mains de ceux qui savent le créer et le faire fructifier. Avec un accès partiel mais juste pour ceux qui, sans faire partie des initiateurs, aident par leur travail à son développement.

Notre société a un problème structurel lourd.

Souvenons-nous de 1789. A cette époque les Français souffrent aussi d’un problème structurel, l’église, les corporations et la noblesse pillent et mettent en esclavagisme la population, tout en affirmant être au service des plus humbles.

Certains alors pensent que tout irait bien, si seulement les élites étaient remplacées et mieux choisies.

D’autres ont compris que sans un bouleversement structurel total rien ne changerait, l’oppression resterait et la misère continuerait à proliférer.

Ce fut violent, mais les tenants du changement ont gagné… un siècle plus tard…

Nous en sommes là, au constat d’échec et au début du siècle qui portera le changement. Espérons que l’accélération du temps liée au progrès technique va nous aider.

Ce qu’il faut :

Une imposition sur tous les revenus, sans exception, du travail ou du capital a hauteur de 20% toutes impositions comprises.

Une imposition de 10% sur toute les dépenses (TVA)

Aucune autre imposition. Une activité de l’Etat limitée à la police, l’armée et la justice.

Une justice qui garantisse l’équité des règles économiques, le respect du consommateur, l’interdiction des monopoles.

La responsabilisation, par la privatisation, de toutes les activités de la société, la protection du capital par le respect absolu de la propriété privée.

L’équilibre sociologique par le respect total, sans exception, de la liberté d’expression.

Les mêmes droits pour tous face à la justice, y compris pour ceux qui pourraient être coupables de fraude fiscale.

Les moyens

C’est un long parcours qui commence aujourd’hui grâce à la révélation de la vraie dangerosité du fisc.

Le fait qu’enfin la mesure du pillage fiscal, sa puissance meurtrière, soit donné à la vue de tous par ceux-là mêmes qui le pratiquent à l’occasion de son usage guerrier actuel n’est pas suffisant.

La compréhension que ce n’est pas la dépense incontrôlée qui tue notre pays, qu’elle n’est que la conséquence d’un pillage licite, d’une guerre civile occulte menée par Bercy aux profits de privilégiés incompétents, irresponsables, dont il faut neutraliser les déviances, est un évènement essentiel.

Une seule association significative, Contribuables Associés, prétend défendre les contribuables. La démarche de cette association a eu une justification en son temps, aujourd’hui de façon pathétique elle se trompe de cible et passe plus de temps à faire la quête qu’à se battre efficacement.

Il faut donc organiser la structure de la reconquête.

Je vous propose une réunion constitutive pour mettre en œuvre une association dédiée à cette cause.

Si nous sommes plus de dix ce jour-là, on démarre. Dans le cas contraire…bof.

CONVENONS DU LUNDI 11 AVRIL A PARIS

Le lieu sera indiqué ultérieurement

Mon mail pour l’envoi de la confirmation de votre présence

sete@groupe-henri-dumas.com

A bientôt si nous arrivons au chiffre raisonnable de dix participants.

Bien à vous. H. Dumas

 

Henri Dumas

A propos Henri Dumas

Je suis né le 2 Août 1944. Autant dire que je ne suis pas un gamin, je ne suis porteur d'aucun conseil, d'aucune directive, votre vie vous appartient je ne me risquerai pas à en franchir le seuil. Par contre, à ceux qui pensent que l'expérience des ainés, donc leur vision de la vie et de son déroulement, peut être un apport, je garantis que ce qu'ils peuvent lire de ma plume est sincère, désintéressé, et porté par une expérience multiple à tous les niveaux de notre société. Amicalement à vous. H. Dumas

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (10 votes, moyenne : 4,60 sur 5)
Loading...

4 thoughts on “De la théorie à la pratique… enfin, nous y sommes.

  1. (…) Ce qu’il faut :
    Une imposition sur tous les revenus, sans exception, du travail ou du capital a hauteur de 20% toutes impositions comprises.
    Une imposition de 10% sur toute les dépenses (TVA)

    Voudriez-vous svp nous indiquer comment vous en êtes arrivés à ces taux?
    Pourquoi 20 % et pas 19 ou 22 % et pourquoi 10% pour la TVA ?

    Plus globalement, l’idée de taper dans tous les portes monnaies me paraît séduisante.
    Cela inciterai certains non imposables à faire preuve de plus de civisme
    et dans le même temps cela encouragerai tous les hommes ou les femmes de bonne volonté à travailler plus pour gagner réellement plus;

    1. Le principe est de faire dépendre la dépense de la recette pour l’impôt et non l’inverse qui est actuellement pratiqué de façon illimitée.
      Dans ces conditions la charge globale fiscale de 30% laisse la place à la capitalisation partenaire naturelle du risque, lui-même indispensable au progrès.

  2. Mr Dumas, vous n’êtes pas jugé sur des crimes mais sur ce que vous êtes, “un salaud de riche” auquel il faut rendre gorge.

    La philosophie qui anime les commissaires politiques du tribunal et les fonctionnaires de Bercy est la même qui a envoyé des millions de koulaks au Goulag et des millions de Juifs en Pologne Orientale

  3. Les USA et l’Europe ont pillé l’Ukraine , le fils de Mr BIDEN est président de la société pétrolière de l’Ukraine et j’en passe. Le Président Ukrainien a des comptes dans les paradis fiscaux, il est dans les Panama papers mais qui s’indigne. Je suis éffaré du nombre d’entreprises française qui ont délocalisé en Ukraine, nous achetons même les oeufs en Ukraine (AhAhAh), la France est en déclin mais Bercy et les Administration s’en foutes, ils pillent les citoyens qui travaillent et vivent en France. et ils s’attaquent facilement à notre Ami Henri DUMAS car il ne possède pas l’arme nucléaire.
    Comme disait Al Capone il faut toujours dire un mot gentil avec un révolver pour obtenir ce que l’on veut.
    Chacun abuse de sa puissance, a méditer donc sur le droit international = Vous ne pouvez pas vider le droit international de son sens et prétendre ensuite qu’une invasion est “illégale”. Tant que nous vivrons dans un contexte de Far West créé par un empire meurtrier à l’échelle planétaire et qui en tire profit, les affirmations sur la légalité des invasions étrangères ne sont que des sons creux. Pour les USA, Le droit international est un concept vide de sens lorsqu’il ne s’applique qu’aux ennemis des États-Unis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.