C’est de la faute des Anglais

Scènes de pillage, de vol et de pagaille monstre au stade de France à Saint Denis, lacrymogènes et charges de nos CRS-bioniques : que de l’ordinaire… pour la France.

Le cœur des irresponsables qui s’acharne sur le bouc-émissaire de service, ici le supporter anglais : encore de l’ordinaire.

Les ministres, pourtant présents, qui ont tout vu, accusent entre 30 et 40 000 supporters anglais de s’être présentés avec de faux billets. Soit la moitié du stade. Donc, puisque le stade était complet, ce sont 120 000 personnes qui se seraient présentées aux portes.

Darmanin a dû utiliser le compteur fou des services de police, celui qui minore de moitié le nombre de manifestants opposants et double celui de manifestants favorables. Le fameux compteur alchimique des sorcelleries policières.

Il a son pendant aux services fiscaux, où il double la valorisation des biens pour les taxer et les diminue de moitié pour les exproprier.

Attention, le maire Anotin s’insurge, ce qui n’est pas anodin. Il ne manquerait plus que le monde s’imagine que Saint Denis n’est pas la cité la plus calme, la plus bisounours de la banlieue parisienne. — Encore un qui n’a jamais travaillé –. Mais il a l’œil, aucun de ses habitants n’a profité de cette affluence de la Ligue des Champions pour foutre un peu le bordel, seuls les Anglais ont pillé, volé, fait le coup de point avec les stadiers et les flics… dont acte.

Nos supporters français n’auraient jamais fait ça, nos banlieusards non plus. Si vous comparez avec Geoffroy Guichard le lendemain, vous faites du mauvais esprit. Et puis… qui prouve que les Anglais ne seraient pas passés par Saint Etienne avant de rentrer chez eux…

Tout est clair

La surprise a été totale dans le rang de nos fonctionnaires aux compétences universelles. Jamais ils n’auraient pu imaginer l’existence de resquilleurs, d’ailleurs envisageaient-ils simplement un contrôle des billets ? C’est si peu courant en France où tout est à tout le monde, pour tout le monde, gratuitement : les hôpitaux, la justice, les flics, les transports, les piscines, les lycées, les facultés, etc…

Nos fonctionnaires n’avaient jamais été débordés de la sorte par des tricheurs. Habituellement ce sont eux qui resquillent, qui prennent les meilleures places au détriment de ceux qui travaillent qu’ils volent sans vergogne.

Nous pouvons donner des leçons de vol et de combine au monde entier, le plus grand escroc du monde vit à Bercy, d’où il pille sans limite.

Evidemment c’est un peu limite comme compétence, et quand le monde entier regarde, ça la fout mal.

Alors nous passons au deuxième trait de génie de nos fonctionnaires, la délation, la victimisation et le bouc-émissaire. Le déni. La fuite, l’accusation anonyme.

Ici c’est le supporter anglais, ailleurs c’est le capitaliste… peu importe, c’est l’autre.

Nos fonctionnaires sèment la chienlit comme d’autres le Colza. Le corporatisme et l’impunité sont leurs engrais.

La récolte est prodigieuse, nos stocks sont impressionnants, malheureusement le produit s’exporte mal ou chez des indigents eux-mêmes déjà ruinés par ce type de culture toxique.

Et Macron dans tout ça ? Il se marre, il est toujours en train de se marrer. Il faut dire qu’avec sa vieille copine ils ont de quoi se marrer tant ils ont mystifié les autres. Ils s’y connaissent en termes de resquille.

La partie continue. Ce pays est entre les mains de ravis-prétentieux, cyniques et incompétents, qui se sont regroupés en corporations, qui pratiquent la politique de la connivence, qui ne peuvent que faire illusion et… pas longtemps.

Par exemple, Bercy qui a dépensé l’argent des autres, provoqué notre faillite, fait mine aujourd’hui d’être l’interlocuteur ad hoc pour organiser le pillage à venir pour rembourser les dettes. Deux fois pilleur Bercy s’autocongratule journellement.

Sont-ils fous, cons ou malhonnêtes ? Un peu des trois sans doute.

Qu’importe, pour nous seul compte le résultat de ces pensées et méthodes mortifères.

La France va disparaitre, ne me demandez pas comment je ne le sais pas encore, par contre pourquoi je le sais et je vous en parle ici billets après billets.

Bien à vous. H. Dumas

Henri Dumas

A propos Henri Dumas

Je suis né le 2 Août 1944. Autant dire que je ne suis pas un gamin, je ne suis porteur d'aucun conseil, d'aucune directive, votre vie vous appartient je ne me risquerai pas à en franchir le seuil. Par contre, à ceux qui pensent que l'expérience des ainés, donc leur vision de la vie et de son déroulement, peut être un apport, je garantis que ce qu'ils peuvent lire de ma plume est sincère, désintéressé, et porté par une expérience multiple à tous les niveaux de notre société. Amicalement à vous. H. Dumas

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (12 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

4 thoughts on “C’est de la faute des Anglais

  1. (…) il se marre, il est toujours en train de se marrer. Il faut dire qu’avec sa vieille copine…

    Je trouve que l’épouse du Président ressemble à Mireille Darc, pas vous ?
    Après… les gouts et les couleurs, cela ne se discute pas.

    J’ai l’impression que parfois dans votre combat, vous vous égarez.
    Quel rapport avec votre et/ou notre combat contre les méthodes de BERCY ?

    1. Bercy, les hommes de l’Etat et l’opinion publique sont indissociables. Évidemment.
      Dès que nous devons sortir de notre coquille personnelle, et c’est souvent, nous sommes pris dans leurs ballets mortifères et mensongers.
      Quelques fois cela me met en colère, quelques fois j’ai plutôt envie de me moquer. D’autres fois je pense à autre chose, car il me semble que l’antidote peut être aussi de parler d’autre chose.

  2. Cher Henri la France que l’on a connu et que l’on aimerait cette “France” n’existe plus maintenant, c’est une simple zone commerciale touristique de l’Europe et des USA.
    – Goebbels un SS NAZI disait =”Si l’on répète un mensonge plusieurs fois, cela devient la vérité.” Les administrations qui ont collaboré avec les NAZIS ont bien appris la leçon de 1940 à 1945.
    “Tous ces mensonges en France qui vous font croire que l’économie se porte bien” – Myret Zaki, qui s’indigne ?, cliquez pour écouter= https://www.youtube.com/watch?v=9u_UrufDdAI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.