Castex : les meilleures blagues COVID de notre national Père Fouettard par Éric Verhaeghe

Alors que les hospitalisations sont reparties à la baisse, Jean Castex multiplie les interventions qui laissent les Français perplexes. Face à autant d’incohérences ou de fantaisies, il n’est pas inutile de dresser un petit catalogue des mesures les plus hilarantes prises par le gouvernement ces derniers jours pour enrayer une épidémie qui joue avec nos nerfs et épuise peu à peu notre capacité de résistance.

Jean Castex, désormais surnommé le Père Fouettard dans les rangs du gouvernement et de la majorité, multiplie les décisions dont les Français peinent à comprendre la survenue ou l’origine. Sa dernière interview dans la presse (sur Europe 1, dont nous citons l’extrait ci-dessus) en a donné un nouvel exemple.

Castex rend l’école subitement facultative

De façon plutôt surréaliste, Jean Castex a profité de son passage sur Europe 1 pour faire la promotion de l’autoconfinement, alors que la France bascule dans le couvre-feu, et pour annoncer que l’école serait finalement facultative jeudi et vendredi. Beaucoup de parents d’élèves se sont émus de découvrir cette mesure au débotté. Beaucoup d’enseignants ont peiné à déchiffrer le sens d’un message où la présence des enfants à l’école semble à la main d’une déclaration sur une antenne de radio.

En matière de déconfinement bien ordonné, on repassera en tout cas, car il ressort de tout cela une absence de ligne directrice compréhensible.

Incertitude sur la politique de test

Alors que le gouvernement lance des dépistages massifs dans plusieurs villes de France, Jean Castex a donc fait la promotion de l’auto-confinement en soulignant la relativité des tests. Selon le Premier Ministre, tout le monde aurait intérêt à s’auto-confiner huit jours avant Noël plutôt que de se faire tester.Mais il s’agit d’une suggestion du Père Fouettard, certainement pas d’une obligation.

Bref, faut-il se faire tester ou pas ? On ne sait plus très bien.

On a perdu le soldat Véran

Une chose est sûre, la rondeur approximative du Premier Ministre tranche fortement avec la rigueur martiale d’Olivier Véran, qui boude officiellement le Parlement depuis son coup de sang à l’Assemblée où il avait ordonné aux députés contestataires de quitter l’hémicycle. Gérard Larcher s’en est même ému et s’est fendu d’un courrier au Premier Ministre où il dénonce Véran et Le Maire pour leurs absences devant les représentants de la Nation. Il semblerait que Jean Castex ait conseillé à Véran de ne pas se soustraire à ses obligations constitutionnelles.

Au passage, un député de la majorité aurait pointé du doigt l’arrogance du ministre de la Santé.

“Véran est irrévérencieux, il a pris le melon. Il est totalement dédaigneux.”

Un député de la majoritéTweet

Catastrophe sanitaire en haute montagne ?

Au fil du temps, la politique sanitaire de Castex paraît en tout cas étrangement contre-productive. On se souvient que le Premier Ministre a annoncé l’ouverture des stations de ski (sans restaurant) mais la fermeture des remontées mécaniques. Mal lui en a pris : les stations de ski connaissent dès maintenant une affluence record. Et comme les pistes sont fermées, les touristes s’entassent dans des stations qui deviennent autant de clusters potentiels. Quelle peut être la cohérence de ce dispositif ? Là encore, le doute est semé.

Mais quand interviendra la fin du confinement ?

Dans ce grand désordre de l’action gouvernementale, le Premier Ministre a commencé à préparer les esprits à un maintien de la fermeture des restaurants et des bars en janvier. Ce flou entretient forcément le doute sur la fin du confinement lui-même. Interviendra-t-elle ou non l’an prochain ? La gestion par l’incertitude continue.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (7 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

One thought on “Castex : les meilleures blagues COVID de notre national Père Fouettard par Éric Verhaeghe

  1. A vouloir régenter tous les domaines ( surtout ceux qu’ils ne connaissent pas et il y en a beaucoup !) économie, social, sanitaire, éducatif etc…. fatalement, ils se mélangent les pinceaux et le résultat ne peut être qu’une catastrophique incohérence, une gabegie de moyens dilapidés à tort et à travers, et finalement la colère du peuple qui a bien imprudemment confié les manettes à des incapables.
    L’incompétence tuera sans doute beaucoup plus que le covid!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *