Brève, très brève…

Des nouvelles de la réunion du 11 Avril 2022 au Chien qui fume à Paris.

Cette réunion constitutive fut un échec.

Trois présents :

  • Un ami très cher dont la bonne humeur, l’expérience des combats difficiles et la remarquable intelligence, nous ont fait oublier notre extrême solitude.
  • Une fidèle lectrice, dont on aimerait bien qu’elle se décide à écrire et dire sur le blog son expérience et sa vision, qui en valent la peine.
  • Un inconnu plein d’énergie qui pense que l’introduction d’un associé américain ou une transaction avec les Etats-Unis ouvriraient la possibilité pour une entreprise de poursuivre le fisc français et ses mensonges devant la justice américaine… A étudier..

Soit nous nous trompons, soit la terreur qu’inspire le fisc est encore plus énorme que ce que nous ressentons.

Le temps nous donnera peut-être un jour la vérité.

Bien à vous. H. Dumas

 

 

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles 4,38 sur 5 (8 avis)
Loading...

A propos Henri Dumas

Je suis né le 2 Août 1944. Autant dire que je ne suis pas un gamin, je ne suis porteur d'aucun conseil, d'aucune directive, votre vie vous appartient je ne me risquerai pas à en franchir le seuil. Par contre, à ceux qui pensent que l'expérience des ainés, donc leur vision de la vie et de son déroulement, peut être un apport, je garantis que ce qu'ils peuvent lire de ma plume est sincère, désintéressé, et porté par une expérience multiple à tous les niveaux de notre société. Amicalement à vous. H. Dumas

2 réflexions sur « Brève, très brève… »

  1. Force-nous a été donnée de constater que les ‘Gentils Bénévoles’ volant au secours du capital n’existent pas. Quel dommage …
    Voilà à tout le moins une question à laquelle nous avons obtenu une réponse claire et nette.
    Est-ce le résultat de votre ménage de printemps effectué récemment ?
    Vous avez été victime d’une récente attaque de frelon ? ou une quelconque mouche vous a piquée ?
    Peut-être que nous avons raison et que c’est la stratégie qui est à revoir.
    Plutôt que d’attaquer ces vilains affreux qui nous ont plumés, d’afficher leur palmarès sur ce blog, peut-être devrions nous les replonger dans l’anonymat et les projeter dans l’oubli.
    L’indifférence face aux imbéciles n’est -elle pas la meilleure défense ?
    Probable qu’en plaçant sous les projecteurs la compétence et l’humanité de certains de leurs pairs, souvent des non-gradés, qui un jour nous ont tendu la main (ils existent), nous emporterions plus d’adhésion à la cause.
    Possible que si au lieu de toujours nous focaliser sur les erreurs de nos gouvernants, de rester dans la position si confortable et si propice à la critique que représente l’opposition,
    Nous nous employons dès à présent à soutenir notre jeune et impétueux Président dans la lourde tâche qui l’attend, nous en aurions pour notre argent.
    Changer notre regard ne résoudra pas tous les problèmes, mais nous aidera à les affronter me semble t-il avec plus de sérénité.
    Je n’ai pas de boule de cristal, en revanche, je pense que cela vaut la peine d’essayer.
    Qu’en pensez-vous ?

    P.S : Qu’est devenu M. Dominique Philos, lui aussi a été congédié ?

    1. Disons que deux forces, deux émotions, s’affrontent en chacun de nous. : l’intérêt immédiat et la perception de l’avenir.
      Les deux sont en perpétuels conflits ou arrangements.
      Le luxe de l’âge est de pouvoir privilégier la perception de l’avenir, l’inconvénient est d’être limité matériellement à l’immédiat ou pour le moins à un avenir restreint.
      Cela établi, ce blog représente un parti indépendant de ses membres ou administrateurs, ce parti lui donne une fonction sociale qui perdurera tant que quelqu’un voudra bien la remplir.
      Cela implique que personne n’est lié à vie par le blog, même pas son initiateur.
      La conclusion à tirer de la tentative de regroupement est uniquement le constat que ce n’est pas le moment.
      Mais la place prise par le blog de dénonciation des méthodes du fisc, de leur violence mortelle ne peut pas être remise en question pour des motifs de confort ou de susceptibilité personnels.
      C’est ce que je pense. Merci pour votre contribution qui m’a permis cette mise au point.
      Bien à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.