Assurance tous risques

Feu Goscinny et Uderzo avait choisi un barde qui chantait faux pour le nommer « Assurancetourix ». Curieux ? Grand sens de l’observation au contraire, car en effet une personnalité politique est tout aussi, la plupart du temps, un personnage qui chante faux, d’autant plus quand il a le pouvoir, ou qu’il souhaite l’exercer. Il y a bien évidement des exceptions comme Margareth Thatcher, vous savez, celle vilipendée par Dr Renaud et Mr Renard !

« Assurancetourix » voudrait dire à notre époque, « principe de précaution » à réciter comme un mantra, peu importe quoiqu’il en coûte. Mais au demeurant, à qui cela coûte ? Dans l’impression de la fausse monnaie, plus personne n’y comprend grand-chose. Enfin si, ceux qui bossent comme dans des couloirs de métro, chienne de vie mais en vie.

Les percolateurs selon « Assurancetourix » tournent à plein régime sous forment de taxes, d’impôts, d’impôts sur les taxes, de normes qui s’empilent avec une altitude qui frise l’ivresse. Quels choix de s’émanciper sont offerts à ceux qui veulent s’en extirper ? Rien, nada, nichivo ! Et le pire, le vraiment pire est que la population soumise y souscrit dans une large partie et un béni oui-oui, enfin assez pour reconduire les même cancrelats aux différentes élections qui leur sont proposées. La faute à quoi ? A un manque d’éducation utile dans les vrais sujets, c’est-à-dire ceux qui vivent en société mais également pour s’armer contre elle. C’est ce que l’on appelle un débat contradictoire en pesant le pour et le contre avec une conscience éclairée, objective.

Aux States, nous avons un Etat Fédéral avec sa Cour Suprême et sa Chambre des représentants, mais aussi bien des Etats avec leur gouverneur, leur Chambre des représentants et leur Cour Suprême. Mais il y a encore des mairies de villes importantes pour ne rien oublier. Ils sont tous américains de passeport estampillé USA, mais avec des règles qui changent. Prenons l’exemple de la peine de mort, elle est interdite dans la majeur partie des Etats mais pas partout. Puis celui des taxes et des modes d’élection, là encore cela varie etc. Il y a aussi la possibilité de posséder des armes à feu pour chacun, au cas où. La détention de celles-ci est par ailleurs parfaitement réglementée dans le sens de l’ostensible – pas de maquis permis pour la détention d’armes feu …

Je voudrais faire un aparté sur la position de pouvoir, d’autorité et de responsabilité. Un général d’armée a-t-il un pouvoir dans des institutions d’Etat politiques ? Bien sûr que non ! Il n’a qu’une autorité et une responsabilité. Ses officiers et sous-officiers en détiennent les mêmes à leur niveau. Mais aucun d’entre eux n’a de pouvoir, donc pour ceux qui pensent que l’armée doit être aux manettes pour le « Grand Soir » est la solution, nous basculerions dans une société de toute autre facture à celle que nous connaissons. L’armée est un droit régalien à notre service et ne doit être renforcée uniquement que dans ce sens.

Le pouvoir a l’autorité mais est-il associé à la notion de responsabilité ? Vous devez-vous en rendre que non ! La caravane passe et les chiens aboient et rien de plus. Pour le quidam qui bosse en ayant pignon sur rue, ce n’est pas du tout le même statut. Nous devrions peut-être créer des SAS ou des EURL pour chacun de ces politiques. Nous passerons sur leurs émoluments de retraites cumulés pour leurs divers mandats de conseillers généraux, de maire, de député, de sénateurs et que sais-je, puis sur leur régime chômage lorsqu’ils perdent tout mandat de parlementaire …

Cette verticalité du pouvoir s’exprime parfaitement dans l’administration du « Coronacircus » qui ressemble à une histoire à dormir debout du début et en cours. Mais cette fois elle passe les vitesses pour démultiplier les « bracelets » électroniques à quiconque et identifier tous les divergents.

Nos meilleurs films ou séries de science-fiction des seventies ou eighties sans forcément verser dans la dystopie nous distrayaient. C’est beaucoup moins marrant à présent !

Et pour finir, Assurancetourix finissait attaché à un arbre, auprès duquel les gaulois réfractaires s’empiffraient !

Bien à vous !

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles 5,00 sur 5 (4 avis)
Loading...

1 réflexion sur « Assurance tous risques »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.