Tesla renonce au Bitcoin pour payer ses voitures

Cela ressort d’un article paru dans CAPITAL

Le prétexte en est que le minage des Btc (Bitcoins) consomme trop d’énergie … et que ce ne serait donc pas écologique !

On peut comprendre ce genre de démarche de la part d’un constructeur de voitures entièrement électriques et présentées comme écologiques ; même si leur fabrication ne l’est pas du tout !

Il n’est donc pas sûr que l’argument écologique invoqué soit le bon !

Il faut surtout y voir un recul de la direction de l’entreprise par rapport à un instrument de paiement pour le moins à utiliser avec précaution compte tenu de son importante volatilité.

Après avoir connu un plus haut à 60.000 US$, il est actuellement situé aux alentours de 50.000 $ (cours du 13 mai 2021).

Si l’on s’en tient à cette simple variation de 16% cela fait varier d’autant le prix de la voiture alors que Tesla ne gagne pas vraiment d’argent sur ses voitures …

Car, tant que le prix du Btc monte, le prix de la voiture neuve monte aussi et Tesla gagne alors deux fois, une fois sur sa marge et une autre fois sur l’augmentation du prix du Btc ; mais s’il baisse c’est la marge de Tesla qui est anéantie !

Ce retour en arrière doit sans aucun doute être interprété comme l’abandon de cette « stratégie » … parce qu’une entreprise, quelle qu’elle soit, ne peut pas faire dépendre son chiffre d’affaires de la variation d’un instrument financier aussi volatile.

On peut tenter de spéculer, et le Btc est hautement spéculatif, mais faire fonctionner une entreprise dans ces conditions est trop aléatoire …

Peut-être les dirigeants de Tesla pensent-ils aussi que le Btc a touché un plus haut et qu’il ne peut peut désormais que baisser …

C’est peut être aussi un désaveu, non officiel, des écarts de comportement d’E Musk qui s’amuse beaucoup à manipuler les cours de certaines « valeurs », notamment le Btc mais aussi le DogeCoin, parce qu’il a une cohorte de fans qui suivent aveuglément ses conseils et se ruent sur les valeurs qu’il a mises en avant.

N’oublions jamais que le Btc n’est rien ; c’est juste quelques fragments d’un programme informatique. Il n’a aucune valeur intrinsèque et ne correspond à rien. Les gens qui achètent du Btc n’attendent que l’augmentation de sa cotation pour le revendre …c’est donc de la spéculation pure.

On attribue d’ailleurs une part importante de cette hausse aux chèques d’argent gratuit (il s’agit d’argent créé ex nihilo par émission monétaire pour relancer l’économie) adressés par l’Etat fédéral américain (1.400 US$) aux américains. Ces derniers jouent alors sur le marché des crypto valeurs de l’argent qui ne leur a rien couté !

Beaucoup de petits malins se sont mis d’ailleurs à créer des crypto actifs (il y en aurait désormais près de 10.000) car rien n’est plus tentant que de gagner rapidement beaucoup d’argent en vendant un nouveau produit financier créé à partir de … rien !

Bien cordialement à tous !

Dominique Philos

A propos Dominique Philos

Navigateur, né en 1958, après un DEA de droit commercial de l’université de Paris I Panthéon-Sorbonne, je suis devenu Conseil Juridique, spécialisé en droit des affaires et fiscalité. L'Etat ayant décidé l'absorption des Conseils juridiques par les avocats, j'ai poursuivi mon activité en tant qu'avocat en droit fiscal et droit des sociétés spécialisé ... en divorces ; jusqu'à ce que je sois excèdé par les difficultés mises à l'exercice de mon activité professionnelle. J'ai démissionné du Barreau en 1998 et partage désormais ma vie entre la France et la Grèce. Européen convaincu, persuadé que le libéralisme est la seule option possible en matière économique, soucieux du respect des libertés individuelles, je suis un libertarien qui déteste l'Etat et son administration tentaculaire.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (3 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *