Plus le temps passe et plus ça devient rigolo !

D’abord, il fallait se faire piquer pour « se protéger et protéger les autres ». En donc, comme on dit, pour retrouver un monde normal, sans contraintes sanitaires, sans confinements, sans masques…

Et puis, malgré les censures de toutes sortes, ici, là, des informations ont transpiré : les injections ne protègent pas tant que cela, et ne protègent pas du tout les autres, puisqu’un injecté peut être contaminant.

Au point que le discours a encore évolué. Oui, les injectés peuvent être contaminés et contaminants ; et donc, seule solution évidente : vacciner encore plus !

Avec cet argument massue : « les injections vous évitent les formes graves de la maladie ». La preuve ? Cent pour cent des personnes hospitalisées sont non vaccinées.

Cent pour cent ? Cela signifie que les pays qui ont fortement injecté ont leurs hôpitaux vides ?

Euh… il semble pourtant bien que ne soit pas le cas. Bien au contraire ! Mais si, insistent les vaccinopathes, même dans les pays qui ont injecté jusqu’à cent pour cent de la population, on trouve tout de même des non-vaccinés. En nombre suffisant pour saturer les hôpitaux ? Franchement, cela devient de plus en plus difficile à croire.

Je viens d’écouter un débat entre Maître Di Vizio et un médecin ultra vaccinopathe (pléonasme : cent pour cent des médecins qui peuvent encore s’exprimer sont vaccinopathes).

Maître Di Vizio pose une question simple : comment expliquer qu’aujourd’hui, Israël connaisse une flambée de cas graves, tandis qu’il ne se passe rien dans des pays limitrophes, dont cependant la population injectée est moins quinze pour cent ?

Réponse extraordinaire du vaccinopathe : « Ça ne m’intéresse même pas. »

Le Professeur Raoult répète souvent : « La vérité finit par s’imposer. » Je l’ai déjà dit, je trouve le professeur bien optimiste.

Aujourd’hui, et malgré les censures, qui veut savoir peut en quelques clics trouver au moins de quoi se poser des questions au sujet du discours officiel. Mais le problème est exactement celui-là : ça ne les intéresse même pas.

Et au point où nous en sommes, je me répète encore, je trouve que ça devient franchement rigolo. Bon, on s’amuse comme on peut ! Même sans passe…

 

Quelques liens au hasard pour les personnes… que « ça intéresse » :

La vidéo censurée de la rédactrice en chef du magazine Wochenblick fait le tour du monde : «La vaccination est la vraie pandémie» : https://gloria.tv/share/kFCeHbZ12XVt4Taf8XveQE11b

Les nomenclatures des vaccins autorisés par l’AMM ne sont pas les mêmes que celles décrites ds le décret d’octobre 2020 ainsi que dans la bible médicale VIDAL :  https://myessentielles.fr/enorme-maitre-brussa-balance-dans-lamm-pfizer-nexiste-pas-le-decret-ne-respecte-absolument-pas-les-amm-fixes-par-lunion-europeenne-aujourdhui-les-4-medicaments-vaccins-nexi/

Témoignage d’une médecin devant le Sénat texan ! La vaccination de nos enfants n’est pas acceptable ! https://myessentielles.fr/temoignage-dune-medecin-devant-le-senat-texan-la-vaccination-de-nos-enfants-nest-pas-acceptable/  

Israël – La Troisième injection provoque l’hécatombe : https://myessentielles.fr/israel-lia-troisieme-injection-provoque-lhecatombe/

‘ANSM souhaite prévenir les personnes vaccinées de certains effets indésirables sous surveillance par la pharmacovigilance des vaccins : https://twitter.com/VirusWar/status/1431368744417181698?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1431368744417181698%7Ctwgr%5E%7Ctwcon%5Es1_&ref_url=https%3A%2F%2Fmyessentielles.fr%2Fa-lire-en-urgence-vous-netes-pas-prets-effets-indesirables-des-4-vaccins-pfizer-moderna-janssen-astrazeneca%2F

 

 

 

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (6 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

3 thoughts on “Plus le temps passe et plus ça devient rigolo !

  1. Oui, entièrement d’accord… d’abord en rire.
    Quant à la vérité ? Evidemment, jamais…
    Un seul désaccord, les élus n’y sont pour rien, leur insignifiance n’est pas en mesure de contrer les déraillements actuels de l’opinion publique… ici comme ailleurs.
    Les hommes publics capables d’intuition, de sagesse, d’abnégation, de conviction, de courage… peut-être un jour… pas demain, c’est sûr.
    H. Dumas

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *