L’incroyable décalage.

Les régions séparatistes de l’Ukraine organisent ce weekend, en pleine guerre, un référendum devant décider de leur avenir Russe ou Ukrainien.

Le résultat n’est pas douteux.

Poutine annexera donc ces territoire, et ceux qui se battent pour qu’ils restent ukrainiens, ainsi que leurs alliés, pourront être considérés comme attaquant la Russie.

Ainsi donc le justicier Poutine, qui venait en Ukraine pour une simple opération de police, se découvre. Il organise, avec la complicité d’une partie quantitativement inconnue des habitants des territoires qu’il occupe depuis 2014, l’annexion pure et simple de cette région de l’Ukraine.

Que dire de ceux qui ne perçoivent pas que s’installe sous notre nez la guerre mondiale.

Guerre qui ne pose pas la question de savoir si on peut la gagner ou la perdre puisqu’on ne peut tout simplement pas la faire, nous en sommes incapables.

Guerre où il n’y a pas lieu de se demander qui elle concerne, puisque c’est affiché en grand : il s’agit de faire rendre gorge à l’occident. L’occident, même pour ceux qui n’aiment pas les Américains, même pour ceux qui sont de gauche ou écologistes, … c’est nous.

Et pendant ce temps, nous allons en venir aux mains pour savoir si l’on doit prendre sa retraite à 55, 60, 62 ou 65 ans…

C’est quoi cette idée de retraite ?

Travailler, être utile, s’assumer et rendre service, ne sont-ils pas les choses les plus extraordinaires qui soient.

J’ai la chance, à 78 ans, malgré les entraves que me collent les hommes de l’Etat, de pouvoir être actif, de travailler. J’en remercie tous les jours la chance.

Je comprends le désarroi de ceux que la santé ou les circonstances empêchent de travailler, ou les condamnent à s’arrêter plus tôt. Ils méritent d’être aidés.

Mais je ne comprends pas ceux pour qui la retraite est l’objectif principal de la vie. Ils vont être surpris par l’ambiance de la guerre mondiale qui se profile, je crains que l’idée de retraite ne soit pas au premier plan dans les temps qui viennent.

Quelle misère. Poutine d’un côté, de l’autre la retraite donc, mais aussi la violence conjugale, le partage des tâches ménagères, le choix de son sexe social, le niveau de vie, la haine du capital, Piketty, les voitures électriques sans électricité, Mélenchon, les privilèges de la fonction publique, les impôts, la faillite de l’Etat, de la Sécu, la BCE qui fait de la cavalerie, la bonne pensée qui permet de tuer, la certitude des écolos qui rêvent de tout détruire de revenir à l’âge des cavernes pour somnoler l’hiver en compagnie des ours et se baigner nus l’été en compagnie des truites, la météo qui elle rêve de catastrophes naturelles, etc… c’est Poutine qui a la main.

Bien à vous. H. Dumas

Henri Dumas

A propos Henri Dumas

Je suis né le 2 Août 1944. Autant dire que je ne suis pas un gamin, je ne suis porteur d'aucun conseil, d'aucune directive, votre vie vous appartient je ne me risquerai pas à en franchir le seuil. Par contre, à ceux qui pensent que l'expérience des ainés, donc leur vision de la vie et de son déroulement, peut être un apport, je garantis que ce qu'ils peuvent lire de ma plume est sincère, désintéressé, et porté par une expérience multiple à tous les niveaux de notre société. Amicalement à vous. H. Dumas

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (4 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

5 thoughts on “L’incroyable décalage.

  1. Je ne sais pas si les Alpes-Maritimes doivent être considérées comme Française ou Italienne, effectivement l’Alsace Française ou Allemande,
    Je me demande si faire un casse bancaire est équivalant à un crédit.
    Mais je suis sûr que déclarer la guerre n’a aucune excuse possible, tant aujourd’hui il est possible de communiquer, d’argumenter.
    Les assassinats de masse me paraissent l’ultime connerie.
    Je ne me vois pas allant faire exploser Bercy et ses occupants, même si ce sont les pires escrocs qui soient.
    Tout ces morts sont absurdes, c’est grave parce que sans limite.
    La bombe que nous allons recevoir sur la gueule ne me paraît pas justifiée.

    1. “La Guerre, un massacre de gens qui ne se connaissent pas, au profit de gens qui se connaissent, mais ne se massacrent pas”. Paul Valery
      Mais Roland Hureaux : “Macron avait les moyens d’éviter cette guerre en Ukraine !”
      Roland Hureaux, auteur du livre “L’homme qui n’aimait pas la France”, est l’invité d’Éric Morillot dans Les Incorrectibles. Ecoutez= https://www.youtube.com/watch?v=PmaAGhE_b3A

    2. Oui c’est absurde. Ce sont des concours d’absurdités entretenues par des mafias. On se demande si jouer avec le feu amuse certains manipulateurs. C’est de toute façon extrêmement écoeurant et inquiétant pour la suite de l’humanité.

  2. En conclusion L’Ukraine de Zelensky aura 30% du territoire, Les Usa 30% (qu’ils ont acquis grâce à Zelensky) et La Russie 30% (Le Donbass) =
    Ce texte, confirmé par les médias(TF1, LCI, A2, Fr3..etc) nous apprend que sous le régime de Zelensky les Américains ont pu acheter un tiers des terres cultivables ukrainiennes … « Depuis l’entrée en vigueur de la loi sur la vente des terres agricoles il y a exactement un an, trois grandes corporations transnationales états-uniennes ont acquis pratiquement un tiers des terres cultivables ukrainiennes. Selon la « Australian national review » les états-uniens posséderaient désormais 17 millions des 62 millions d’hectares de l’Ukraine (superficie totale du pays) ; 28% de l’Ukraine serait donc américaine ! Les acheteurs, les propriétaires sont des firmes US bien connues puisqu’il s’agit de Cargill, Dupont et Monsanto. Ce qui cependant est moins bien connu c’est que derrière ces enseignes célèbres ayant pignon sur rue apparaissent des fonds d’investissements – structures financières quelque peu obscures, caractéristiques de l’agiotage « new age »-. Celles-ci, passablement obscures mais puissantissimes, disposent de capitaux qui font tourner la tête se chiffrant en trillions (c’est-à-dire en milliers de milliards) de dollars. Au nombre de celles qui opèrent en Ukraine on compte en particulier Vanguard, Blackstone et Blackrock dont les capitaux sont respectivement dix, six et 0.9 trillions de dollars. » Lire la suite en cliquant sur le lien= https://arretsurinfo.ch/le-ble-ukrainien-est-il-americain/?fbclid=IwAR344mhoHyA5Wbr0i8BnQF_ZptHIgTK5lHCnMWrCj78TD2uWKFWMEt7B

  3. Louis XIV a annexé l’Alsace et la Lorraine aux dépends du saint empire Romain Germanique.

    En 1871, l’Empire Allemand ré-annexe l’Alsace et la Lorraine.

    En 1918, la France ré-ré-annexe l’Alsace et la Lorraine.

    En 1954, l’ukrainien Khrouchtchev donne la Crimée à l’Ukraine, par “fraternité”. Avant, l’Empire russe allait jusqu’au Dniepr, incluant le Donbass. Il y a bien annexion à l’Ukraine, ce qui ne voulait pas dire grand chose du temps de l’URSS.

    La Russie a clairement voulu ré-annexer la Crimée, et laisser la liberté aux russophones du Donbass de leur “auto-détermination”, après 20 ans de guerre civile.

    Les peuples sont toujours attachés à leurs territoires et vouloir changer cela provoque toujours des désastres, quelque soit la région du monde. Cela a fait sortir Kissinger de sa retraite, et il a raison. Faire passer cela comme une volonté de “colonisation” par la Russie de pays voisins est complètement ridicule.

    Négociations imbéciles et pipées par les américains, morts inutiles et forts risques d’emballement du conflit, et ce sont les européens qui vont payer la note. Bravo, on est les plus forts, les plus dingues, les plus cons. Si les allemands et les français, garants du respect des accords de Minsk, avaient fait leur travail, on en serait probablement pas là.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.