L’entonnoir du « Progressisme », le piège à cons !

Le « Progressisme » est le nouvel étendard de cette même Gauche, souvent désunie, pour malgré tout détruire concisément notre pays France depuis plus de quatre décennies en ponctionnant et règlementant à foison sur la valeur ajoutée des entreprises mais aussi des salariés pour garder les mauvais services publiques et privatiser les bons.

Il y a trois choses essentielles dans notre société et je passe sur la nourriture, car nous n’en sommes pas encore à ce stade :

– L’énergie abondante et à bas coût ;
– La santé à « bas » coût et abondante :
– La sécurité des biens et des personnes.

Est-ce qu’actuellement vous souscrivez à tous ces postulats ? Est-ce que vous le constatez sur vos factures ou dans votre mobilité ?

Ces progressistes, sont et resteront des inférons de Dame Nature qui trouvera toujours son chemin. Et s’il est de détruire l’humanité, ladite même fera le nécessaire, comme elle l’a toujours fait par l’histoire.

La Gauche, c’est l’antithèse de l’évolution ! Le « Progressisme » n’est qu’une vue de l’esprit d’intellectuels subjectifs pour finalement stagner ou régresser.

Cette Gauche ne voit que la macroéconomie, le Gosplan, tout en évacuant la microéconomie sauf pour du clientélisme, mais en crachant systématiquement sur la valeur ajoutée qui ne la récompense pas, puis qui plus est pour la pervertir.

Quand on poursuivait des études poussées en sciences économiques de mon temps à la fin des eighties, il y avait deux parallèles estampillées Macro et Microéconomie. L’une n’allait pas sans la compréhension de l’autre. Venaient bien sûr tout autour d’elles les outils : les mathématiques, les statistiques, les probabilités et les langues étrangères, plus une culture générale d’auteurs classiques dans le registre, néo-classique, libéraux, keynésiens, communistes, mais encore sur les configurations des pays sous-développés ou le projet de l’Euro qui allait arriver près de dix ans plus tard etc. Un de mes profs était un afficionado de l’Ecole de Chicago et un autre un pur keynésien.

Enfin tout cela pour dire que j’avais un choix éclairé de ce que je pouvais faire et décider. Ensuite il me fallait me décider. De la Macro ou de la Micro. J’ai opté pour la Micro en poursuivant dans le domaine de l’expertise comptable pour finir à la tête d’une petite entreprise commerciale à restructurer complétement et faire du Thatcher : couper ad nutum ce qui ne fonctionne pas et favoriser ce qui marche vers le nord. Mon entreprise considérée comme perdue au départ par les chieurs de tableaux Excels de la Banque de France via leurs notations épousant les échelles des Fitch Ratings, Moody’s et Standard & Poor’s, ne possède plus aucune dette auprès d’un organisme financier et prospère, même par ces temps de castration de l’économie. “Ma petite entreprise, ne connaît pas la crise” dixit Bashung …

Mais nous sommes proches d’un moment Minsky ! Il manque encore la dynamite pour faire sauter ce système d’entre soi qui crève mais qui n’a pas encore envie de signer sa fin de partie !

J’ai toujours pensé au fond de moi que le monde d’Orwell ne pourrait se réaliser que par la numérisation et la faille dans chaque individu : l’envie de vivre. Nous y sommes !

La docilité du peuple français et finalement sa terreur de l’intransigeant qui fait fi de le nourrir ou tout du moins de souscrire à ses bobos en fait une population imbécile, non pas idiote sans doute même intelligente, mais rabougrie dans un vide qui ne semble plus avoir de fond.

Nous allons avoir des élections présidentielles bientôt. Qui perturbe « rageusement » le bien séant des offices Main Stream ? Alors vous trouverez pour qui vous glisserez votre bulletin dans une urne, parce que vous n’avez plus peur …

Bien à vous !

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles 5,00 sur 5 (4 avis)
Loading...

2 réflexions sur « L’entonnoir du « Progressisme », le piège à cons ! »

  1. Balance commerciale de la France et de l’Allemagne 2019 2020 en milliards d’€ = France – 72/-82 et Allemagne +182/+228, Cliquez sur le lien pour lire la suite : http://injustice.blog.free.fr/public/Balance_commerciale_France_Allemagne_2019_2020.jpg .

    Pourquoi la France est en déclin != En France il n’y a pas le pouvoir mais l’abus de pouvoir et donc la faiblesse des contre-pouvoirs citoyens.
    Les peuples forts sont ceux qu’anime, dans la vie publique, l’esprit d’Union, de Respect, de discipline, et d’un comportement exemplaire des dirigeants politiques. Le comportement est plus important que les objectifs et d’ailleurs Le Général Charles De Gaulle l’avait non seulement compris mais imposé à toute son équipe ministérielle. Car sans un comportement exemplaire une nation ne pourra pas réaliser les objectifs. Un pays est cultivé non en raison de sa fertilité ou de son économie, mais en raison de sa liberté !
    Tout cela permet à la nation de présenter un corps solide, les peuples forts sont ceux qui possèdent, dans la vie privée, l’esprit d’audace et d’initiative de sorte que l’individu s’y développe et entreprend sans cesse. Les peuples qui possèdent ces qualités s’élèvent, les autres déclinent et le plus ou moins d’instruction n’a rien à y voir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.