La trêve des confiseurs

Pourquoi l’appelle-t-on comme cela en chaque fin d’année pour entamer une nouvelle ?

Probablement parce qu’il est temps à chaque fois de se poser et d’arrêter de se battre entre nous ou pour ce que chacun voit dans sa vision.

Cette trêve des confiseurs est généralement un moment de paix avec nous-même et entre nous. Elle marque la fin d’une page qui s’est étirée durant cette dernière année qui va bientôt rejoindre les temps oubliés sauf ceux à même d’être remarquables dans notre condition d’individu ou de société.

Le passage vers une nouvelle année est déjà un futur qui s’offre à nous, celui d’être en vie encore, tout du moins, mais qui va se terminer pour une partie d’entre nous et qui va continuer pour nous autres.
Mais il est des années remarquables de vivre en société, comme celles imprimées en 2020 et plus sûrement en 2021 qui s’aligne dans la poursuite de sa précédente.

Nous vivons actuellement un naufrage des populations occidentales en devers de ce qui a fait toute leur émancipation : La Charte des Droits de L’Homme et du Citoyen.

Pourquoi ? Parce que cette Gauche y compris cette fausse Droite a transformé des gens industrieux et intelligents en sprinklers de subventions, d’allocations, de médiations, d’égalitarisme qui aboutissent à un désert en se servant d’un capitalisme de connivences pour nourrir une matrice, celle d’une élite hors sols avec son bras armé, une batterie de fonctionnaires intouchables sous couvert de service publique, dont nous pourrions nous passer dans bien des cas de notre vie quotidienne, mais bien plus loin, celui du « Whatever it take » de Mario Draghi à la tête de la BCE en 2012 qui animait une suprastructure européenne en dehors des traités signés par ses fondateurs qui de perfuser les états dispendieux quoi qu’il coûte. La reine aime ses abeilles …

Ce système est à bout de souffle, car il perdure dans la cavalerie financière de percolation qui bouscule tous les principes de bonne gestion, mais il a compris.

Pour survivre, il nous faudra le crédit social. Le Passe Sanitaire décrété sans contre-pouvoir puis transformé bientôt en Passe Vaccinal via le merveilleux outil de la numérisation et du traçage qui en effet est un prélude dudit crédit social.

Quels sont les enjeux de ce dernier en phase d’expérimentation actuelle comme pour ce médicament produit à la va-vite en guise de vaccin, en phase idem in vivo ? Vous tracer dans tout ce que vous réalisez et vous contraindre par rapport à faire et pour bouger. Le tout électrique pour votre mobilité via des pénuries programmées à défaut d’énergie abondante, pérenne et pas cher, évacuée par des Kmers verts pourvoit à ce schéma, cette planification.

Nous irons tous au paradis ou en enfer selon les ayatollahs de la Chrétienté ou d’autres religions, après notre fin de vie. Mais le pape actuel à la tête du Vatican est bien loin des précautions de feu Jean-Paul 2 qui avait rencontré les « talibans » du Marxisme pour nous en prémunir de notre vivant : « N’ayez pas peur ! »

Ce ne sont plus des problèmes économiques que nous vivons actuellement mais un moment Minsky dans notre vivre ensemble.

Réveillez-vous les français, réveillez en vous la culture de nos valeurs fondamentales de la liberté et du respect de la propriété privée. Nous n’avons plus beaucoup de temps pour agir et bouter l’occupant administratif qui métastase envers et contre tout contre-pouvoir.

2022 sera l’année de notre résurrection ou celle de notre enterrement. Elle s’inscrit après la première année qui entame une nouvelle décennie qui pourrait devenir effrayante.

Joyeux Noël et n’ayez pas peur !

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (4 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

One thought on “La trêve des confiseurs

  1. On peut facilement éliminer une vraie dictature, mais il est très difficile d’éliminer une fausse démocratie. Un pays est cultivé non en raison de sa fertilité ou de son économie, mais en raison de sa liberté !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *