La création d’un parti politique FFR

La Fédération de la France Réelle

Le Droit à la sécurité des personnes et des biens.

La sécurité des personnes est un primal de droit régalien : faire en sorte qu’une action de police puis de justice puisse répondre rapidement avec des sanctions dures voir lapidaires, afin que la peur change de camp.

N’oublions pas que nous, occidentaux, par notre histoire étions capables des pires inquisitions et exécutions. Il ne s’agit évidemment pas de tomber dans ce registre légal mais le malveillant à l’atteinte d’une personne ou d’un bien de celle-ci doit comprendre qu’il va être rayé de la charte de notre société.

Définitivement ?  La peine de mort sous la nouvelle législature Mitterrand a été abolie sous les couverts du doute et de l’humanité. A l’époque quant au doute, la police scientifique était bien démunie, ce qui n’est absolument pas le cas aujourd’hui. D’autres juridictions de nations actuelles n’ont aucun état d’âme.

La sécurité des personnes, c’est aussi la possibilité de les soigner et de les accompagner dans leur fin de vie. Est-ce un droit régalien ? Bien sûr que non. Alors pourquoi un monopole de régence des soins administré de manière verticale ? Quand les personnels dédiés se mettent en grève ?

Le Droit à la justice

L’URSSAF fait ce qu’elle veut, en grand inquisiteur, avec un fondé de pouvoir non limité. Une Gestapo en quelque sorte. En clair, il s’annonce pour la visite de votre entreprise et va vous redresser pour son dérangement par le lexique du Code du Travail de plus de trois mille pages et le Document Unique des règles CHST qui doit être à jour, et ceci à tout instant.

Farce de parasites qui surfent sur ceux de monter sur une échelle sans une formation adéquate.

Le Fisc est plus conciliant, non pas à le rembarrer dans ses droits vis-à-vis des lois en vigueur, comme l’a fait le taulier de ce site. En effet, j’ai eu affaire à un contrôle fiscal sur une de mes sociétés et cela s’est très bien passé en regard des questions et des réponses.

Néanmoins, nous avons affaire avec des juridictions d’exceptions et non de droit commun. Comment voulez-vous qu’un Etat ne règle pas des questions de communauté par des lois d’exception pour se maintenir ? A contrario, comment pouvons-nous en dévier ? C’est toute la question.

Le droit du marché

Le marché entre une offre et une demande doit être régulé, c’est évident, sinon c’est l’aventure. Mais régulé ne veut pas dire capté par des connivences pour servir des obédiences.

Par exemple quel marché peut imposer la SNCF en seule force de moyens de transport ferroviaire ? Quel marché peut nous imposer les éoliennes et panneaux solaires en seule force d’énergie ou même alternative à des forces concurrentes comme le nucléaire ?

Vous le savez ou pas, les marchés les plus régulés au monde sont ceux des transactions financières. Et pourtant, on peut y faire ce qu’on veut à ses risques et périls. Ce sont les marchés sans que l’Etat n’y puisse faire quoi que ce soit, sauf pour passer à la caisse évidemment sise France et moindre bien ailleurs.

L’Etat français n’a pas d’autre vocation que de se servir sur les richesses créées – valeur ajoutée, par des preneurs de risques, considérés comme des détritus d’une société égalitariste promue en irresponsabilité récurrente et captive d’un clientélisme non démocratique, mais préfabriqué par un lycée qui ne lit plus que Piquetty au lieu des axes autrichiens ou américains libéraux ou même français à la marge de l’esprit des lumières.

En conclusion

Si cette force politique naissante veut s’adjoindre les apports de Simone Wapler et faire du Thatcher, j’en suis.

Bien à vous

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (5 votes, moyenne : 4,60 sur 5)
Loading...

2 thoughts on “La création d’un parti politique FFR

  1. (…) En effet, j’ai eu affaire à un contrôle fiscal sur une de mes sociétés et cela s’est très bien passé en regard des questions et des réponses.

    Wouaw ! Félicitations, vraiment.
    Vous, vous devez avoir un secret bien gardé ou alors, vous êtes l’exception qui confirme la règle :
    Le fisc ne se déplace jamais pour rien. C’est de notoriété publique.
    Alors, pourquoi ne pas cracher le morceau ?
    Est ce la pudeur qui vous empêche de révéler sur ce blog votre botte secrète ?
    ou est ce un sentiment de supériorité intellectuelle que vous éprouvez vis à vis du ‘taulier de ce site’ pour reprendre vos termes et vis à vis des malchanceux ‘fraudeurs’ intégrés à leur insu à la liste de BERCY ?

    1. Le Fisc quand il arrive dans votre société. Déjà l’accueillir avec courtoisie et ne pas lui mettre d’emblée la pression mais avec présence de tiers, votre expert-comptable par exemple.

      Lors de cette 1ère entrevue, j’ai fait comprendre à la vérificatrice . que j’héritais une situation patrimoniale délétère, conséquente certes mais avec de gros problèmes à résoudre partout avant d’en retirer un quelconque bénéfice. Plus ces problèmes, je lui ai ajouté les droits de succession à hauteur de 650 k€ à honorer sur 10 ans. J’ai ressenti tout de suite dans son regard un flash et elle s’est exprimée ainsi : “Nous ne savions pas …”

      Elle a fait néanmoins son travail pour rechercher une faille de fraude fiscale particulièrement sur des facturations en détaxe de TVA, car je travaille aussi avec des navires en franchise. Il me fallait donc produire tous les documents attestant de cette franchise.

      La vérification a duré trois mois et s’est soldée par 0 !

      Fin de partie.

      R. Bukinov

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *