ENFIN NOUS SOMMES DANS L’AIR DU TEMPS!

ENFIN NOUS SOMMES DANS L’AIR DU TEMPS !

Fin 2002, en juin, le Tribunal Correctionnel de Paris nous relaxa de l’accusation de dissimulation des recettes. Nous respirions un bon coup. Nous avions gagné.
Nous avions gagné face aux élucubrations du Fisc. Nous étions enfin reconnu innocent. Cela faisait plusieurs années que nous combattions Bercy qui ne voulait absolument pas prendre en considération les preuves flagrantes que nous lui présentions.
Il maintenait envers et contre tout un faramineux redressement basé sur…du vent !
Il nous avait depuis plusieurs années tout saisi.
Comme à son habitude.
Nous étions donc sur un nuage, pensant en avoir terminé avec les impôts.
Avec l’Enfer qu’était devenue notre vie…
Notre avocat fiscaliste, Maître A.Guilloux, nous fit vite redescendre sur terre. Il nous expliqua que rien n’était réglé et que le Fisc malgré ce jugement pouvait continuer à nous poursuivre, si tel était son souhait.
Ce fut son souhait.
Et notre vie reprit rythmée par son cortège de persécutions fiscales sans fin.
Cherchant de l’aide, j’ai écrit à CONTRIBUABLES ASSOCIES.

Dans cette lettre, je me présentais et leur expliquais mon incompréhension d’être toujours poursuivi par le Fisc malgré le jugement favorable du TGI de Paris.
Je ne reçus aucune réponse de leur part.
Je n’insistais pas.
Etant un des patrons de la discothèque LA LOCOMOTIVE à Paris, je devais avoir le profil type du fraudeur fiscal, et mon histoire ne devait pas les intéresser.
C’était trop tôt.

Je vais faire court.
Les années passèrent, nous fûmes ruinés par les impôts.
En octobre 2009, LA LOCOMOTIVE fut liquidée grâce au Tribunal Administratif.
En 2013, moralement, je commençais à refaire surface.
Dans le désert de solitude où m’avait conduit le Fisc, je me demandais si d’autres personnes avaient connu ou étaient en train de connaître les mêmes épreuves destructrices que nous.
Internet était le seul moyen de faire ces recherches.

Celles-ci m’amenèrent à visiter divers blogs.
J’allais sur le site de CONTRIBUABLES ASSOCIES mais il n’avait rien dénonçant les abus Fiscaux ou quelque chose d’approchant.
Ce n’était pas leur tasse de thé. Ca ne faisait pas encore recette.
J’allais sur le blog de TEMOIGNAGEFISCAL.COM et j’y suis resté depuis.
Pourquoi ?
Parce que TEMOIGNAGEFISCAL a été créé par un homme qui a vécu toutes les persécutions du fisc et survit toujours. Il est encore debout.
TEMOIGNAGEFISCAL c’est un blog de combat fait par des victimes  du fisc.
Ce n’est pas du Canada Dry…
Henri Dumas est le seul qui se bat, depuis des années, contre les redressements abusifs et les méthodes staliniennes des contrôles fiscaux.
Désintéressé, malgré tous les coups qu’il a pris et qu’il prend encore, il combat toujours pour la reconnaissance et la légalisation de ses 6 régles fondamentales inscrites sur son blog.
Lui, n’a pas pris le train en marche en sentant le vent tourner.
Il est le train…
Avec mon amitié et mon admiration pour ce vrai combattant.
Emmanuel Bolling

RAPPEL :  MOBILISONS NOUS.  SIGNEZ LA PETITION.  (colonne à droite)

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (3 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

3 thoughts on “ENFIN NOUS SOMMES DANS L’AIR DU TEMPS!

  1. Bjr, CA n’est pas dans l’action, juste dans l’information et les pétitions.

    Le fisc n’a meme pas peur 😀 de telles chatouilles.

    Nous sommes victimes du tyrannosaure fiscal: nous sommes les combattants de cet oppresseur !!!

    @+

    1. Bonjour Chris,
      Dans l’action nous y sommes depuis un bout de temps.
      Nous manifestons (pacifiquement) tous les 2eme jeudi de chaque mois devant Bercy. De 18h à 19h.
      Pour l’instant nous sommes bien seul…Mais rien n’entame notre conviction.
      Cordialement.
      E.Bolling

      attendez mon prochain papier.

      1. Bsr,
        merci de votre reponse.
        Si nous voulons conserver nos droits si pietines par le fisc et tous les parasites qui vivent grassement d’argent public, comme Henri nous nous devons se dresser devant ces fonctionnaires si serviles prompts à ecraser leurs propres frères.
        @+

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *