COVID : explication convaincante

 

La lecture du livre de Jean-Marc Daniel s’impose.

Notamment à la page 71, l’article 3 du Traité sur la Stabilité, la Coordination et la Gouvernance, le TSCG, qui traite de l’interdiction des déficits structurels (les mauvais), est rapporté, il dit :

” Les parties contractantes ne peuvent s’écarter temporairement de leur objectif respectif à moyen terme ou de la trajectoire d’ajustement propre à permettre sa réalisation qu’en cas de circonstances exceptionnelles, telles que définies au paragraphe3, point b”

Et le paragraphe 3, point b, dit :

“Les “circonstances exceptionnelles” font référence à des faits inhabituels indépendants de la volonté de la partie contractante concernée et ayant des effets sensibles sur la situation financière des administrations publiques ou à des périodes de grave récession économiques telles que visées dans le pacte de stabilité et de croissance révisé, pour autant que l’écart temporaire de la partie contractante concernée, ne mette pas en péril sa soutenabilité budgétaire à moyen terme”

Pour les Etats dispendieux, incapables de maîtriser leurs déficits structurels, COVID est rapidement apparu comme une formidable opportunité de faire péter les digues de l’endettement. Vous voyez les liaisons…. pas besoin de dessin.

Pour le reste le livre est pessimiste, évidemment.

Comme tous les ouvrages sur l’économie, bien que particulièrement renseigné et honnête, ce livre ramène l’économie à la lecture de chiffres et de courbes, alors qu’elle est un phénomène strictement comportemental, issu des attitudes rationnelles et irrationnelles des hommes pour satisfaire leurs besoins vitaux et superflus.

Bonne lecture.

Bien à vous. H. Dumas

Henri Dumas

A propos Henri Dumas

Que les choses soient claires, je n'ai jamais triché fiscalement. Cela indiffère le fisc, qui considère que ses intérêts immédiats sont supérieurs à ceux de la survie de l'entreprise. C'est ainsi qu'il est capable de redresser et de tuer à partir de données relatives telles que des provisions, des évaluations de stock, des refus de déduction ou de récupération de TVA que le chef d'entreprise a pu gérer en toute bonne foi dans le cadre de ses responsabilités légitimes. De la sorte, alors qu'il est consentant vis à vis de l'impôt, respectueux des règles fiscales, l'entrepreneur peut se trouver, du fait de la cupidité du fisc, exposé lors d'un contrôle fiscal à des redressements qui, suivis des moyens de coercition démesurés du fisc, vont le paralyser, ruiner la confiance de ses partenaires et, finalement, le détruire.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (5 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

4 thoughts on “COVID : explication convaincante

  1. bonjour Monsieur Dumas j’apprécie vos écrits ,j’adores les lire mais je trouve non important à chaque fin que vous rappelez que vous n’avez pas triché

    1. Et pourtant:
      – Sans les agressions injustes et inhumaines du fisc ce blog n’existerait pas.
      – Sans ces agressions ma vie personnelle et familiale ne serait pas l’enfer économique qu’elle est devenue.
      Alors : “c’est peut-être un détail pour vous, mais pour nous ça veut dire beaucoup ”
      Merci de votre fidélité de lecteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *