BIENVENUE AUX CENTAINES DE MILLIERS DE PRIMO-ACCÉDANTS AU LABEL DE FRAUDEURS FISCAUX.

Bercy dans sa quête perpétuelle et insatiable d’argent frais a fait, d’un coup de baguette magique, classer tous ceux qui ont pratiqué « l’optimisation fiscale » dans la catégorie des fraudeurs fiscaux, ce qui va lui permettre de les ratisser, à bras raccourci, sans contrôle d’aucune sorte.
C’est ce même scénario qui était employé, avec le succès qu’on connait, pour les redressements fiscaux et qui avait fait ses preuves durant des décennies.
Il ne faut surtout pas changer une formule gagnante…

En deux mots, les français qui payaient des impôts et qui avaient, encore, après cette ponction, deux sous devant eux, conseillés, qui par son comptable, qui par son conseiller fiscal les plaçaient dans l’optimisation fiscale.
Pour les préserver.

C’est fini, n i, ni !

Le tonneau des Danaïdes bercynien en a un besoin urgent pour saupoudrer son électorat et surtout pour faire fonctionner les innombrables usines à gaz des copains qui commencent à manquer de combustible.

Du jour au lendemain, des centaines de milliers de français, voire des millions, sont jetés en pâture, avec le label imparable de fraudeurs fiscaux, à la vindicte nationale.
Cela ne vous rappelle rien ?

Pour un coup de maître, c’est un coup de maître !
Le gentil personnel de Bercy va pouvoir tondre à tour de bras, sans restriction et surtout sans contrainte.
Que du bonheur pour ce personnel dévoué à la justice et à l’équité.

Que de juteux contrôles perso, avec des pénalités bien grasses, en perspective.
Plus personne ne sera à l’abri d’un redressement laissé à « l’appréciation » de Bercy.
Et nous, on la connaît cette fameuse  « appréciation » de Bercy !
Ça, c’est vraiment top.
Et cerise sur ce beau gâteau : Aucun recours possible, comme d’hab, hors tribunal administratif, c’est-à-dire, je peux vous le certifier d’expérience, aucun recours réel, car, comme vous le saurez vite, le tribunal administratif est le bras armé de Bercy et en matière fiscale, notre cher  Rapporteur Public ne connait qu’un seul mot : Rejet !
Nos primo-accédants vont connaître, enfin, l’ultime et magnifique bonheur de montrer leur solidarité nationale.

Allez, c’est promis, demain grâce à notre lâcheté collective et à celle de nos élus, on rasera gratis.

Elle n’est pas belle la vie en France dans notre grande démocratie?

Emmanuel Bolling

 

Si vous voulez avoir un aperçu sur la manière dont « travaillent » avec justice et équité ceux qui vont avoir le plaisir de s’occuper de vous, je vous conseille de lire, comme mise en bouche, le livre de Bernard Zimmern : « Contrôle fiscal, le piège. »…
Vous saurez tout 

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles 5,00 sur 5 (1 avis)
Loading...

1 réflexion sur « BIENVENUE AUX CENTAINES DE MILLIERS DE PRIMO-ACCÉDANTS AU LABEL DE FRAUDEURS FISCAUX. »

  1. La France est un pays fiscalement fasciste. Cela ne dérange pas la masse qui s’en accommode jusqu’au jour ou la masse doit passer à la caisse pour payer son train de vie.
    A titre personnel, je préfère la liberté et payer mes impots ailleurs. C’est incroyable comment les français qui se tirent sont accueillis à bras ouverts.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.